mardi, août 20 2019

Jeffrey Epstein, itinéraire d’un prédateur sexuel

20 08 2019

Plus de 2 000 pages de scellés rendues publiques par la justice américaine révèlent comment le millionnaire avait mis en place un système de rabattage d’adolescentes qui tombaient sous son emprise.
La disparition de Jeffrey Epstein tombe à pic. Son procès, attendu en 2020, menaçait d’éclabousser les célébrités de New York et de la jet-set qu’il fréquentait. L’argent coulait à flots, et un petit détour sur l’origine de la fortune d’Epstein s’impose. Estimée à 500 millions de dollars, elle a été amassée essentiellement grâce au milliardaire Leslie Wexner. Ce self-made-man aujourd’hui âgé de 81 ans est l’artisan de la réussite planétaire de la marque de prêt-à-porter Abercrombie & Fitch et de Victoria’s Secret, enseigne de lingerie féminine rachetée au début des années 1980. Il fera le succès de Jeffrey Epstein, parti lui aussi de rien. Ce dernier naît en 1953 à Brooklyn, aîné d’une fratrie de deux, dans une modeste famille juive : sa mère est assistante scolaire, son père est employé des jardins municipaux.

vendredi, août 16 2019

Lutte contre la corruption dans la police au Québec : le ver est dans le fruit

16 08 2019

UPAC_police_Quebec.jpgLe 18 février 2011, le gouvernement du Québec mettait sur pied une unité d'enquête composée de 350 membres issus de sept organismes distincts afin de lutter contre la corruption, la collusion et le trafic d'influence dans l'exécution des contrats d'ordre public. Son nom : Unité permanente anticorruption, plus connue sous le sigle UPAC. Objectif premier : redonner foi aux contribuables dans leurs institutions dites démocratiques. Or, et cela ne s'invente pas, cette même unité s'est retrouvée mêlée à nombre de scandales dont la fabrication de preuves en utilisant la voie des médias. Des faits incriminant les autorités policières en poste jusqu'à des poursuites pénales… D'où le présent rapport dont la mission et non des moindres, sera d'assainir cette unité devenue à la fois une parodie vaudevillesque et un brouillard d'une rare toxicité (Philippe Bensimon).

Photo : lapresse.ca

mardi, août 13 2019

Punitivités comparées. Représentations pénales en France et en Allemagne

13 08 2019

Au terme de cette enquête, il apparaît fondé d’évoquer une « culture pénale partagée » entre Français et Allemands. Si sur des questions d’ordre général (finalités de la peine, rétablissement de la peine de mort, auto-positionnement politique sur une échelle gauche-droite) les préférences des deux populations divergent, leurs perceptions de la justice pénale et de son travail, et surtout leurs jugements sur les cas concrets sont souvent très proches. Par ailleurs, les facteurs socio-démographiques entrant en jeu dans la détermination de la peine prononcée pèsent d’un plus faible poids que les préférences idéologiques ou les représentations sociales : toutes choses égales par ailleurs, la représentation que l’on a de la justice et de son travail, ou bien de l’efficacité des peines, pèse d’un poids plus décisif que les facteurs démographiques.

lundi, août 12 2019

A peine 18 ans et déjà SDF : des milliers d'anciens enfants placés

12 08 2019

Depuis l'abaissement de la majorité de 21 ans à 18 ans, en 1974, les jeunes confiés aux services de l'aide sociale à l'enfance (ASE) peuvent, une fois adultes, prétendre à une extension de leur prise en charge jusqu'à 21 ans. Le contrat d'accueil provisoire jeune majeur, dit "contrat jeune majeur", permet de les accompagner vers l'autonomie : financement d'études, logement, soutien administratif... Mais ce dispositif, coûteux, n'est pas automatique. A la fin 2016, seul un tiers des jeunes de 18 ans passés par l'ASE en bénéficiait, selon une estimation du Conseil économique, social et environnemental (Cese). Son attribution par les conseils départementaux est souvent conditionnée à un projet professionnel modeste, réaliste, qui doit déboucher sur un emploi rapide.

dimanche, août 11 2019

Récit d’une comparution immédiate après la manifestation des Gilets jaunes le 14 juillet

11 08 2019

Ce récit judiciaire qui nous a été transmis semble extrêmement banal et c’est la raison pour laquelle il nous semblait important de le publier. Depuis plusieurs mois, l’écart entre l’idée que se font les citoyens de la justice et la manière dont elle fonctionne au quotidien se creuse. Les ressorts de l’institution judiciaire apparaissent pour ce qu’ils sont et surtout pour ce à quoi ils servent, et cela bien au-delà du public habituel des salles d’audience.

jeudi, août 8 2019

Les mutations du marché du cannabis en France

8 08 2019

Ce numéro est consacré aux mutations que connaît le marché du cannabis en France. Celles-ci sont indissociables de l’augmentation importante des usages de cette substance depuis vingt ans. Aujourd’hui, avec près de 45% d’expérimentateurs au sein de la population adulte, le cannabis est un produit qui se banalise, y compris dans l’opinion. En parallèle, le contexte international est marqué, notamment sur le continent américain, par la progression de la légalisation de son usage à des fins récréatives ou médicales. Caractérisé dans les années 1990 par l’hégémonie presque complète de la résine, le marché français tend, depuis une quinzaine d’années, à se diversifier. Une des évolutions les plus importantes est liée à l’essor de la consommation d’herbe, qui, contrairement à la résine, a la réputation d’être une substance « bio », échappant aux produits de coupe, et au développement de productions locales animées par des acteurs aux profils qui se diversifient.

mercredi, août 7 2019

Les décès directement liés aux drogues

7 08 2019

L’épidémie de décès par surdoses aux opioïdes aux États-Unis focalise l’attention sur la question des décès liés à l’usage des drogues. Face à la crise outre-Atlantique, les pouvoirs publics se mobilisent en France et en Europe pour prévenir toute évolution qui pourrait conduire à une situation de ce type. Au-delà de cette préoccupation spécifique, la réduction de ces décès prématurés et évitables, même lorsqu’ils semblent être moins nombreux qu’ailleurs, reste un enjeu majeur pour la politique publique dans le domaine des drogues. Dans ce contexte, il apparaît plus que jamais nécessaire d’évaluer le nombre de décès liés aux drogues illicites et aux médicaments opioïdes (médicaments de substitution ou antalgiques) en France. Quelles sont les données disponibles ? Quelles en sont les limites ? Quelles tendances se dégagent ?

lundi, août 5 2019

« Malik Oussekine n’a pas reçu de coups de la police » : la fake news d’un directeur du Figaro

5 08 2019

Jean-Christophe Buisson est formel ce 5 août au micro de RTL : si tout le monde considère que Malik Oussekine a été victime de violences policières, « ce n’est factuellement pas le cas ». Et le directeur adjoint du Figaro Magazine de préciser que l’étudiant n’aurait « pas reçu de coups » et qu’il serait « mort avec son problème d’insuline ». Peu importe que l’autopsie réalisée alors concluait « à un décès consécutif à un état de choc », des suites de coups reçus dans les côtes selon l’article du Monde du 9 décembre 1986. Ou que les policiers en cause aient été condamnés par la justice. Sur le plateau de RTL, aucune contradiction... au contraire, le présentateur Vincent Parizot semble acquiescer aux propos de Jean-Christophe Buisson, laissant entendre que les critiques faites à la police à propos de la mort de Steve Maia Caniço sont hâtives.

jeudi, août 1 2019

Baisse du nombre de femmes tuées dans le couple en 2018

1 08 2019

Cette année 2018, par rapport à 2017, baisse du total de femmes tuées par leur compagnon ou compagne. Attention : la définition du couple a changé depuis la loi n°2018-703 du 3 août 2018, La cohabitation n'est plus un élément nécessaire pour définir la catégorie "couple". Ainsi, c'est dorénavant le total seulement des femmes et hommes tuées par compagne, compagnon ou ex qui est comptabilisée dans l'étude. Cela signifie que nous ne pouvons pas savoir si, dans la catégorie couple des études précédentes, il y a une évolution à la baisse ou à la hausse. Néanmoins, il est indiqué en page 15 de l'étude que "Cette année, on recense 15 homicides survenus au sein de relations non suivies ou de couples illégitimes". Ces homicides auraient été considérés comme "hors-couple" auparavant. Dans l'hypothèse où ce sont seulement des hommes qui auraient tué une femme, cela porterait à 106 le nombre de victimes femmes dans le couple au sens de la définition ante-2018, contre 109 auparavant. Là aussi, il s'agirait d'une légère baisse.

mercredi, juillet 10 2019

Une nouvelle "affaire" : les ventes d’armes françaises au Brésil

10 07 2019

Sarkozy_et_Lula_le_7_septembre_2009.jpgC'est une enquête internationale en même temps qu’une affaire d’États, au pluriel, qui a conduit les juges brésiliens à demander début juillet l’audition des anciens présidents français Nicolas Sarkozy et François Hollande. Ce dernier a été entendu le 4 juillet par des policiers de l’OCLIFF (Office central de lutte contre la corruption et les infractions financières et fiscales), en application d’une demande d’entraide judiciaire du Brésil. Nicolas Sarkozy de son côté a refusé de répondre, selon Le Canard enchaîné.
Saisis d’une enquête pour « trafic d’influence » concernant l’achat en 2014 de 36 avions de combat suédois Gripen par l’armée de l’air brésilienne, les juges cherchent à préciser les conditions du rejet de la proposition de Dassault, présentée comme l’option retenue par les autorités lors d’un voyage de Nicolas Sarkozy à Brasília, en septembre 2009.

mardi, juillet 9 2019

En France, la justice n'a pas les moyens de lutter réellement contre la corruption

9 07 2019

Sine_mensuel_c__est_la_deche.jpgIl y a le feu au nouveau tribunal de Paris. Les juges dénoncent le manque de moyens dramatique du pôle financier, après les départs non remplacés de Renaud Van Ruymbeke et de Serge Tournaire. « Les magistrats du siège du TGI de Paris, réunis en assemblée générale, demandent à la direction des services judiciaires de faire en sorte qu'à très court terme soit nommé un premier vice-président chargé de la coordination du pôle financier, puis que ce pôle soit significativement renforcé : le caractère prioritaire de la lutte contre la très grande délinquance financière n'est pas compatible avec l'asphyxie progressive de la justice financière. » Une situation d'autant plus préoccupante que le nombre de dossiers d’instruction ouverts au pôle financier a augmenté de 5,8 % depuis le début de l'année, et que la loi du 23 mars 2019 donnant une compétence nationale concurrente à la juridiction inter-régionale spécialisée (JIRS) de Paris va amener de nouveaux dossiers.

lundi, juillet 8 2019

Maintien de l’ordre : qui décide de quoi ?

8 07 2019

Policier_pointant_un_LBD_lors_d__une_manifestation_des_gilets_jaunes_en_avril_2019.jpgLes récentes affaires de violences policières pendant des opérations de maintien de l’ordre, à Nantes le soir de la Fête de la Musique ou sur le pont de Sully le 28 juin, invitent à s’interroger sur le fonctionnement de la chaîne hiérarchique lors de telles opérations. En effet, au cours d’une manifestation ou d’un rassemblement dans l’espace public, les interventions policières ne sont pas facilement lisibles pour le manifestant, le journaliste ou le chercheur. Ainsi, il n’est jamais évident, pour une opération de maintien de l’ordre, de déterminer où sont prises les décisions qui déterminent l’action policière sur le terrain.

Photo : theconversation.com

mardi, juillet 2 2019

La légitime défense. Homicides sécuritaires, crimes racistes et violences policières

2 07 2019

Livre_Codaccioni.jpgL'ouvrage de Vanessa Codaccioni (La légitime défense, Homicides sécuritaires, crimes racistes et violences policières, CNRS Éditions, 2018), maitre de conférences en science politique à l'Université de Paris VIII et membre du laboratoire CRESPPA-CSU, est issu d'un mémoire d'habilitation à diriger les recherches en science politique. L'auteure, spécialiste des institutions pénales, propose une socio-histoire de la légitime défense. À cette fin, elle mobilise les travaux scientifiques sur le sujet et exploite plusieurs sources d'archives : celles du magistrat Etienne Bloch conservées par l'IHTP, celles du syndicat de la magistrature et du comité de défense contre la violence remisées aux Archives Nationales. Ce matériau est complété par une analyse de la presse produite entre 1970 et la fin des années 1990.

Lire la suite...

dimanche, juin 30 2019

Les obsessions islamiques du Point (et de Franz-Olivier Giesbert)

30 06 2019

Couv_le_point_islamophobie.jpgDepuis novembre 2018, cinq Unes du Point ont été consacrées à la menace de l’islamisme, en lien tantôt avec celle des gilets jaunes, de la haine de la police, ou des narcotrafiquants... Rebelote dans son numéro du 20 juin : le magazine de la famille Pinault titre cette fois sur « les services publics face à l’islamisme ». Avec à la clé un édito atterrant de Franz-Olivier Giesbert, qui s’emploie à réhabiliter une théorie largement répandue au sein des milieux d’extrême-droite selon laquelle l’Europe serait en proie à « l’islamisation ».

samedi, juin 29 2019

Le rapport de la commission d'enquête sur les groupuscules d’extrême droite en France

29 06 2019

La France insoumise a fait usage de son droit à créer une commission d’enquête afin que celle-ci fasse un état des lieux « sur l’ampleur du caractère délictuel et criminel des pratiques des groupuscules d’extrême droite, ainsi que d’émettre des propositions, notamment relatives à la lutte contre les menaces perpétrées à l’encontre de nos institutions et de leurs agents ainsi qu’à l’égard des citoyennes et des citoyens ».
Nous avons constaté dès le départ combien le sujet dérangeait. La présidente regrette l’absence de certains groupes politiques tout au long des travaux de la commission d’enquête. Les Républicains n’ont ainsi nommé qu’un seul membre sur les cinq sièges qui leur revenaient de droit ; celui-ci n’a participé qu’à la seule réunion inaugurale pour contester l’existence même de cette commission d’enquête. Par ailleurs, la présidente déplore l’attitude du groupe UDI, Agir et Indépendants dont les deux représentants, MM. Meyer Habib et Pierre Morel-A-L’Huisser, se sont illustrés autant par la rareté de leur présence que par leur volonté de perturber les travaux de la commission d’enquête.

- page 1 de 195