lundi, juin 17 2019

Chlorpyrifos : les dangers ignorés d’un pesticide toxique

17 06 2019

Cultures_de_legumes_dans_la_province_d__Almeria.JPGC’est une famille de pesticides qui vole en moyenne 2,5 points de quotient intellectuel (QI) à chaque enfant européen. D’abord pulvérisé sur les cultures pour éliminer pucerons ou chenilles, le chlorpyrifos poursuit son existence sous la forme de traces dans les oranges, les pommes, la laitue, l’urine des enfants et le cordon ombilical des femmes enceintes.
Au fil d’un demi-siècle de pulvérisation, les données scientifiques se sont accumulées sur les effets nocifs de cet insecticide. Censé remplacer le DDT et ses effets délétères en 1965, le produit de la firme américaine Dow endommage en fait le cerveau des enfants de manière irréversible.
Les éléments scientifiques sont désormais si accablants que, d’après les informations du Monde, la Commission européenne s’apprête à proposer son retrait du marché. Or, notre enquête démontre que les autorités ont mis près de vingt ans avant d’évaluer les données du fabricant.

  • Lire cette enquête du Monde

Photo : lemonde.fr

samedi, juin 15 2019

Usages d’alcool, de tabac et de cannabis chez les adolescents du secondaire en 2018

15 06 2019

En 2018, deux enquêtes ont été réalisées, pour la première fois en France. Plus de 20 000 collégiens et lycéens représentatifs des adolescents scolarisés en France métropolitaine âgés de 11 à 18 ans ont été invités à répondre en classe à un questionnaire en ligne portant sur leur bien-être et leurs comportements en matière de santé, dont les consommations de substances psychoactives. Ce dispositif, inédit en Europe, permet de mesurer ces usages auprès de l’ensemble des élèves de la classe de 6e à la terminale. Ce numéro de Tendances présente, par niveau scolaire, les prévalences et les évolutions de consommations des trois produits les plus largement diffusés à l’adolescence : l’alcool, le tabac et le cannabis. Cette photographie des usages est complétée par des analyses portant spécifiquement sur les lycéens : leur approvisionnement en tabac et en alcool, ainsi que leur pratique de la cigarette électronique et leur expérimentation de substances illicites autres que le cannabis.

jeudi, juin 13 2019

Le lent poison des déchets radioactifs « oubliés » qui contaminent les sols français

13 06 2019

dechets_radioactifs.jpgEntre 1947 et 2001, près de 250 gisements d’uranium ont été exploités dans l’Hexagone, pour la fabrication de l’arme atomique puis l’alimentation en combustible des réacteurs nucléaires. Ils ont laissé comme héritage 51 millions de tonnes (environ 40 millions de mètres cubes) de résidus stockés dans les enclaves minières, mais aussi 170 millions de tonnes (plus de 100 millions de mètres cubes) de stériles : des roches extraites pour accéder au minerai, qui contiennent des métaux lourds radioactifs. De ces montagnes de résidus, il n’y a pourtant pas trace dans les documents d’information mis à la disposition du public, dans le cadre du débat en cours sur le Plan national de gestion des matières et déchets radioactifs (PNGMDR).

Photo : lexpress.fr

mardi, juin 11 2019

La légalisation du cannabis aux États-Unis : vers une régulation du marché ?

11 06 2019

Alors que le cannabis reste interdit au niveau fédéral, dix États américains sur cinquante (+ Washington DC) ont, depuis 2012, franchi une étape inédite en légalisant la culture, la détention et la consommation de cannabis à des fins récréatives pour les adultes. Neuf d’entre eux sont allés jusqu’à autoriser un marché régulé du cannabis, en confiant la production et la vente à des opérateurs privés (Colorado, État de Washington, Oregon, Alaska, Nevada, Californie, Massachusetts, Maine, Michigan). Ces changements dans le statut légal du cannabis « récréatif alors que 33 États en autorisent l’usage « médical ». Ainsi, dans le troisième pays le plus peuplé du monde, un quart des habitants expérimentent un régime légal autorisant l’achat et la consommation de cannabis à titre récréatif pour les adultes (soit 75 millions de citoyens).

lundi, juin 10 2019

Le traitement judiciaire des infractions économiques et financières

10 06 2019

Le contentieux économique et financier tel qu’il est décrit ici se limite essentiellement aux infractions fiscales et douanières, à la législation sur les sociétés, aux moyens de paiement et aux infractions liées au commerce et à la contrefaçon. En deux ans, 2016 et 2017, 135 500 auteurs impliqués dans 104 700 affaires de ce type ont été traités par la justice : 30 % se sont avérés non poursuivables et neuf auteurs poursuivables sur dix ont reçu une réponse pénale.La réponse pénale du parquet a été 7 fois sur 10 une mesure alternative aux poursuites et une composition pénale pour 2 % des auteurs. Près d'un quart ont été poursuivis devant une juridiction de jugement ou d’instruction mais cette part dépasse 80 % quand il s’agit d’infractions fiscales ou douanières.

samedi, juin 8 2019

Gentrification et paupérisation au coeur de l'Île-de-France

8 06 2019

La question sociale et son intrication avec la dimension spatiale a fortement ressurgi avec le mouvement des gilets jaunes. La dimension territoriale a aussi été largement mise en avant, et souvent de façon caricaturale, opposant deux France, celle des métropoles qui « gagnent » et celle de la périphérie qui « perd », sans considérer l’hétérogénéité de ces dits territoires et la diversité des espaces qui les constituent.
Cette étude sur la géographie sociale en Île-de-France et son évolution depuis le début des années 2000 contribue à sortir de ces oppositions frontales et globalisantes. Elle donne à voir la structuration sociale du territoire francilien en partant de l’échelle communale, voire du quartier et souligne la lente évolution de ce paysage social. La région est un espace systémique où le devenir de chaque territoire est en prise à un jeu de forces qui tend à une polarisation des espaces les plus aisés et les plus pauvres.

mercredi, juin 5 2019

Rapport sur les inégalités en France (2019)

5 06 2019

Rapport_sur_les_inegalites_en_France.jpgL’édition 2019 du rapport sur les inégalités en France met en évidence les écarts qui existent entre milieux sociaux dans notre pays. Ils se sont traduits cette année par le mouvement des « gilets jaunes » et sont à la base de la montée du populisme dans les démocraties occidentales. Si le modèle social français est loin d’être le plus inégalitaire des pays riches, il ne répond pas à la promesse d’égalité et suscite de très nombreuses frustrations. Les privilèges, notamment associés au niveau de diplôme, sont conséquents dans notre société. Ce rapport souligne l’ampleur de l’insécurité sociale liée notamment au mal-emploi : huit millions de personnes sont au chômage, disposent d’un statut précaire ou ont décroché du marché du travail. Et la précarité recommence à augmenter.

mardi, juin 4 2019

Attentat et vidéosurveillance à Lyon : halte à la démagogie !

4 06 2019

Image_floue_suspect_lyon.jpgLe vendredi 24 mai, dans le centre de Lyon, un jeune homme a fait exploser à distance un colis piégé de faible puissance, faisant 13 blessés légers. On ignore encore les raisons de son geste, comme son profil psychologique. Il a été arrêté le lundi suivant. L’enquête était diligentée par la section anti-terroriste du parquet de Paris.
Quatre jours plus tard, fait rarissime, le procureur de la République de Paris, Rémy Heitz, publiait un communiqué rappelant que « l’enquête est couverte par le secret » et « qu’il est le seul à pouvoir rendre publics des éléments objectifs tirés de la procédure ». Il visait le ministre de l’Intérieur, Christophe Castaner, et son prédécesseur Gérard Collomb qui est aussi le maire de la ville.

mercredi, mai 29 2019

Le bel avenir des inégalités

29 05 2019

Inegallites_mondiales.jpgEn janvier 2019, l’ONG Oxfam rendait public un chiffre édifiant, pour alerter les consciences. Les 26 personnes les plus riches de la planète posséderaient autant de patrimoine que la moitié la plus pauvre de l’humanité. 26 multimilliardaires d’un côté, face à 3,8 milliards de personnes dans le besoin de l’autre : comment a-t-on pu en arriver là ? C’est tout le mérite du livre de l’économiste Branko Milanovic, publié en anglais en 2016 et récemment traduit en français par les éditions La Découverte, que de chercher à expliquer cet engrenage et ses conséquences politiques.

Lire la suite de cet article de Nicolas Delalande (Centre d’histoire de Sciences Po)

lundi, mai 27 2019

Protéger l’enfant : une reconfiguration du statut de l’enfance

27 05 2019

Couv_livre_Ceine_Jung.jpgL’intervention publique dans l’intimité de la famille caractérise les relations de l’État et de la famille dans l’époque moderne, dont le propre est le dédoublement des espaces privé et public articulés autour de l’enfant dès lors que celui-ci est retiré de l’espace commun. Mais elle est souvent analysée du point de vue des rapports de force entre les acteurs plutôt que du point de vue de ce qui les réunit. En partant des relations contractuelles entre parents et services de l’Aide sociale à l’enfance (ASE), ce travail analyse l’évolution des rapports familles-institutions au prisme du statut de l’enfance et de son évolution au cours du temps. Une étude socio-historique sur la base de dossiers de protection administrative de l’ASE depuis les années 1960 doublée, pour la période contemporaine, d’entretiens avec des parents, permet de retracer les évolutions d’un travail négocié avec la famille.

dimanche, mai 26 2019

San Francisco interdit le recours à la reconnaissance faciale

26 05 2019

San Francisco, longtemps surnommée « la ville de la tech », est la première ville des États-Unis à interdire aux forces de l’ordre le recours aux systèmes de surveillance assortis de la reconnaissance faciale dans ses rues. Le conseil municipal estime que les bénéfices en termes de sécurité sont loin de compenser les risques d’identifications erronées et de renforcement des discriminations raciales. Les forces de police d’autres villes comme Boston ou Oakland ont pris l’initiative d’arrêter l’expérimentation de la reconnaissance faciale suite aux réactions négatives de la population. Au regard de son emploi en Chine, les défenseurs des libertés civiles considèrent cette technologie « incompatible avec la démocratie ».

samedi, mai 25 2019

Du côté des enfants en danger

25 05 2019

Du_cote_des_enfants_en_danger.jpgSi l’actualité de la protection de l’enfance ne s’impose au grand public qu’à l’occasion de scandales, de faits divers et d’affaires sordides, les professionnels de la protection de l’enfance, s’efforcent au quotidien de protéger les mineurs du mieux qu’ils peuvent.
Laura Izzo et Christophe Anché, éducatrice spécialisée et assistant social mandatés par un juge des enfants, tentent de pallier aux souffrances, aux empêchements, aux obstacles à l’épanouissement. Jour après jour, ils accompagnent des familles en crise ou en difficulté, abîmées, précaires, carencées, violentes parfois. Alors que leur métier traverse une crise profonde, asphyxié par des logiques managériales déshumanisantes et un manque criant de moyens, ils ont voulu le raconter de l’intérieur, témoigner de son importance, de sa dureté, mais aussi des joies qu’il procure.

dimanche, mai 19 2019

L’incapacité morale et technique du Service correctionnel du Canada à gérer des peines allant au-delà des 25 ans ferme

19 05 2019

Pour des motifs d’ordre légaux et en tenant compte des outils d’évaluation créés et mis en place par le Service correctionnel du Canada pour classer, évaluer, encadrer puis assurer le suivi de tout détenu élargi dans la communauté, que la peine soit déterminée ou indéterminée, l’article 745.51 de la loi intitulée Loi protégeant les Canadiens en mettant fin aux peines à rabais en cas de meurtres multiples, vient d’imploser tout ce qui demeurait, non sans mal, dans les limites de la faisabilité. Une mesure inapplicable moralement à la fois sur le plan clinique puis administrativement impossible à gérer si l’on considère que le cumul de 25 ans ferme pour chaque meurtre additionnel ne laisse entrevoir aucune porte de sortie.

mercredi, mai 15 2019

Rapport 2018 sur la lutte contre le racisme

15 05 2019

Rapport_CNCDH_2018.jpgLa Commission nationale consultative des droits de l’homme (CNCDH) remet chaque année au Gouvernement un rapport qui dresse un état des lieux du racisme, de l’antisémitisme et de la xénophobie en France, ainsi que des moyens de lutte mis en œuvre par les institutions de la République et la société civile. La CNCDH formule une série de recommandations visant à mieux connaître, comprendre et combattre toutes les formes de racisme.
Le bilan statistique du ministère de l’Intérieur, celui du ministère de la Justice, les enquêtes sur l’état de l’opinion, les analyses des chercheurs partenaires de la CNCDH, et en particulier l’indice longitudinal de tolérance étudié depuis 2008, constituent autant d’éléments à confronter aux nombreuses contributions des acteurs institutionnels, associatifs et internationaux, pour appréhender le plus finement possible les contours du racisme en France.

mardi, mai 14 2019

De l’extrême droite à la corruption

14 05 2019

Livre_Mollier_corruption_annees_1930.jpgLa distribution de la presse est un sujet d’actualité. Un projet de loi réformant la loi Bichet de 1947 sera discuté ce printemps. L’enjeu est de taille : il s’agit de « moderniser l’environnement législatif, sans casser les fondamentaux qui font le succès du système de distribution de la presse », a déclaré le ministre de la Culture, Franck Riester. La formule est pour le moins biaisée dans un contexte de crise où, durant ces dix dernières années, les ventes ont baissé de 50 %, le chiffre d’affaires de 40 %, et où la principale messagerie (Presstalis) a été au bord de la faillite en 2017.
L’ouvrage de Jean-Yves Mollier permet de mettre en perspective les enjeux entremêlés du pluralisme de la presse écrite, de l’organisation industrielle qui la rend possible et, bien sûr, des affrontements politiques auxquels elle donne lieu.

- page 1 de 193