lundi, juillet 31 2017

Aux Etats-Unis, des puces électroniques implantées sur des salariés (!)

31 07 2017

Puce_electronique.jpgUne nouvelle étape sur la planète cyborg. A partir du 1er août, les salariés de la compagnie Three Square Market de River Falls (Wisconsin) n’auront plus besoin de farfouiller dans leur sacoche pour trouver leur badge ou leur carte de cafétéria. Il leur suffira d’un geste de la main – pour peu qu’ils aient accepté l’offre de leur employeur de se laisser implanter une puce électronique sous la peau. Sur 80 salariés, une cinquantaine s’est portée volontaire pour l’expérience. La puce, de la taille d’un grain de riz, leur sera gratuitement introduite entre le pouce et l’index.
Ainsi des humains vont-ils être bagués comme tant d'animaux le sont déjà. Le troupeau, les moutons, Panurge...

dimanche, juillet 30 2017

La délinquance routière devant la justice

30 07 2017

justice_delit_routier.jpgEn 2015, un peu moins de 400 000 auteurs ont été traités par la justice pour des infractions relatives à la sécurité routière (délits et contraventions de 5ème classe) soit un nombre équivalent aux auteurs d’infractions portant atteintes aux biens. Ce contentieux de masse présente néanmoins certaines spécificités qui le distinguent des autres types d’infractions. Constitué essentiellement d’auteurs majeurs, il est généralement sans victime (à l’exception des accidents corporels de circulation) et l'importance de sa constatation comme sa localisation varie au rythme des contrôles effectués par les forces de l’ordre. L’identification quasi systématique de l’auteur permet un traitement judiciaire rapide et diversifié.

Photo : 1permis.fr

samedi, juillet 29 2017

Rétablir la confiance dans l’action publique : analyses et positions de Transparency France

29 07 2017

Pendant la campagne présidentielle, en matière de transparence et d’éthique de la vie publique. Il est allé plus loin en s’engageant à présenter plusieurs textes visant à « moraliser la vie publique ». Présentée le 14 juin en Conseil des ministres et déposée le même jour devant le Sénat, la réforme se décline en deux volets : un projet loi organique et un projet de loi ordinaire. Transparency International France accueille favorablement ces projets de loi et salue plusieurs réformes. Nous appelons cependant le gouvernement et les parlementaires à muscler les textes sur plusieurs sujets essentiels.

vendredi, juillet 28 2017

Un gigantesque scandale de corruption se profile chez Airbus

28 07 2017

Airbus.jpgC’est le plus gros scandale financier depuis l’affaire Elf, il y a vingt ans. Selon nos informations, l’enquête judiciaire franco-britannique pour corruption, qui vise depuis l’an dernier Airbus (l’ex-EADS), porte sur des centaines de millions d’euros de commissions occultes présumées versées lors de ventes d'avions civils, mises au jour par des enquêtes internes du groupe. Pour mémoire, l’affaire de la compagnie pétrolière Elf, qui est pour l’instant la plus importante affaire de corruption conduite en France, portait « seulement » sur 300 millions de fonds détournés.

Photo : lesechos.fr

jeudi, juillet 27 2017

Anticor demande (à nouveau) au Président la révocation de époux Balkany

27 07 2017

Les_Balkany.jpgMonsieur le Président de la République,
Patrick Balkany et Isabelle Blakany exercent respectivement les fonctions de maire et de première adjointe de Levallois-Perret. Comme vous le savez, « le maire et les adjoints, après avoir été entendus ou invités à fournir des explications écrites sur les faits qui leur sont reprochés peuvent être révoqués par décret motivé pris en conseil des ministres ». Une révocation peut être prononcée non seulement pour une faute grave commise dans l’exercice de leurs fonctions, mais aussi en cas de perte de l’autorité morale.

La Tunisie vote une loi « historique » contre les violences faites aux femmes

27 07 2017

Manifestation_Tunis_femmes.jpgAprès de longs débats et tractations, le Parlement tunisien a voté à l’unanimité des 146 députés présents (sur 217 élus), mercredi 26 juillet, une loi très attendue pour lutter contre les violences faites aux femmes. Le texte renforce la protection des victimes et abolit des dispositions jugées rétrogrades. La loi, qui entrera en vigueur six mois après sa publication au Journal officiel, vise à « en finir avec toutes les formes de violences contre la femme ».

mardi, juillet 25 2017

Le casse-tête de l'évaluation des peines planchers

25 07 2017

Couverture_revue_de_science_criminelle.jpgUne étude publiée à la Revue de sciences criminelles analyse les débats scientifiques relatifs à l'évaluation des peines plancher en Californie. Bien que des travaux prétendent pouvoir aisément évaluer si ces peines ont eu un effet sur la criminalité à partir d'une analyse statistique des données administratives disponibles, les débats étudiés ici montrent qu'il faut être plus modeste. Évaluer de telles lois est un véritable casse-tête, principalement car les données disponibles sont rarement d'une qualité suffisante pour pouvoir affirmer quoi que ce soit. Ces difficultés n'ont pas empêché une évaluation très favorable aux peines plancher d'être réalisée par le célèbre et sulfureux Steven Levitt (auteur de Freakonomics), puis d'être largement relayée par les lobbys sécuritaire français durant les années 2000. L'étude publiée à la Revue de sciences criminelles montre qu'à l'inverse, les commentaires critiques les plus intéressants ont bénéficié de bien moins de visibilité.

vendredi, juillet 21 2017

Morts et résurrections de l’État islamique en Irak

21 07 2017

Mossoul_en_ruine.jpgLe 10 juillet 2017, le premier ministre irakien Haïdar al-Abadi annonçait, non sans un certain triomphalisme, une « victoire totale » à Mossoul, « pour l’Irak et l’ensemble des Irakiens ». De toute l’histoire du conflit irakien, cette bataille restera indiscutablement l’une des plus âpres et des plus sanglantes. Marque-t-elle toutefois la « défaite » de l’État islamique, comme s’aventurent à le conjecturer les plus optimistes ? Rien n’est moins sûr, et les raisons de cette incertitude sont multiples.
L’organisation djihadiste dispose tout d’abord d’une assise solide en Irak, temporelle comme spatiale, et c’est dans ce pays que ses figures les plus influentes (dont un grand nombre disparu aujourd’hui) ont fait leurs armes dès la période d’occupation étrangère (2003-2011).

Photo : theconversation.com

mercredi, juillet 19 2017

Cannabis en pharmacie : en Uruguay, le droit de consommer en toute sécurité

19 07 2017

Manifestation_pro_cannabis_montevideo_2017.jpgLa vente légale de cannabis certifié par l’État est imminente en Uruguay. Après trois ans et demi de conception et de mise en place du modèle de légalisation, les usagers de cannabis pourront enfin acheter un produit en toute sécurité. Ce mercredi 19 juillet 2017, 16 pharmacies mettront à disposition deux variétés de cannabis, ajoutant ainsi une nouvelle voie d’accès légale à la substance pour un usage ludique. Jusqu’ici, les deux autres consistaient en la culture pour son usage personnel et la culture en association (ou club), sans but lucratif. Cette politique est d’autant plus intéressante à examiner que l’Uruguay est le premier pays au monde à penser la légalisation du cannabis au niveau national, et ce au moment où d’autres États se posent sérieusement la question, notamment le Canada qui l'envisage dès l’an prochain.

Photo : theconversation.com

dimanche, juillet 16 2017

Comment la prison a remplacé l'hôpital psychiatrique

16 07 2017

Eloignement_asile.jpgUne étude publiée dans la revue Punishment and Society analyse 150 ans de statistiques pénitentiaires et psychiatriques en France. Les auteurs montrent que la prison et l'hôpital psychiatrique ont tendance à se "compenser" sur la longue durée: quand l'incarcération diminue, l'hospitalisation psychiatrique augmente, et vice-versa. A partir des années 1980, c'est la prison qui a remplacé l'hôpital en France: le nombre de lits en psychiatrie a été divisé par trois pendant que le taux d'incarcération a doublé sur la même période. Ce type de mouvements de "balancier" peut être observé plusieurs fois depuis le XIXème siècle, et se retrouve également dans de nombreux autres pays. Par exemple, les Etats-Unis, qui sont aujourd'hui les champions de l'incarcération, avaient également des taux d'hospitalisation psychiatrique bien plus élevés que les pays européens dans les années 1950.

Photo : agoravox.fr

samedi, juillet 15 2017

Lutte contre le cannabis: une amende pour ne rien changer

15 07 2017

Feuille_de_cannabis.jpgC’était une promesse de campagne d’Emmanuel Macron : dans Le Figaro, en février 2017, il entendait « sanctionner sur-le-champ » l’usage de cannabis « par une amende de 100 euros environ », jugée « plus dissuasive et efficace » qu’une « réponse pénale plus tardive et théorique ».
Le gouvernement, pour punir la consommation de cannabis, veut donc remplacer la peine de prison par une contravention. Cette réforme, qui a pour but de désengorger les services de justice et de police, risque de n’avoir aucun effet sur le trafic lui-même. Début de notre série sur les cités de Marseille rongées par les trafics.

vendredi, juillet 14 2017

Le Conseil d’État condamne l'État pour la pollution de l'air. Une première

14 07 2017

Pollution_ralentir.JPGLouis Cofflard ne cache pas sa satisfaction. « C’est la première fois, à ma connaissance, qu’une ONG parvient à faire condamner l’État à respecter une directive européenne qu’il viole depuis des années », déclare au Monde l’avocat de l’association Les Amis de la Terre.
Dans un arrêt rendu mercredi 12 juillet, le Conseil d’État – la plus haute juridiction administrative française – lui a donné raison en « enjoignant au premier ministre et au ministre chargé de l’environnement de prendre toutes les mesures nécessaires pour que soit élaboré et mis en œuvre (…) un plan relatif à la qualité de l’air permettant de ramener les concentrations en dioxyde d’azote NO2 et en particules fines PM10 sous les valeurs limites (…) dans le délai le plus court possible ». Et il ordonne au gouvernement de « le transmettre à la Commission européenne avant le 31 mars 2018 ».

Photo : lemonde.fr

jeudi, juillet 13 2017

Banalisation de l’état d’urgence : une menace pour l’Etat de droit

13 07 2017

Gendarmes_mobiles.jpgVoilà plusieurs décennies que la lutte antiterroriste est le vecteur d’une mutation profonde de notre système politique : contre la menace terroriste, les gouvernements successifs ont progressivement renoncé à des principes essentiels protégeant les individus contre l’arbitraire. A cet égard, le énième projet de loi «renforçant la lutte antiterroriste» marque une étape décisive : proposant d’inscrire dans le droit ordinaire les principales mesures autorisées à titre exceptionnel dans le cadre de l’état d’urgence, il hypothèque les libertés de tous de manière absolument inédite. Malgré les dénégations de l’exécutif, c’est bien à une banalisation de l’état d’urgence que procède le projet de loi qui va être présenté au Parlement suivant la procédure accélérée.

mercredi, juillet 12 2017

Chômage des immigrés : quelle est la part des discriminations ?

12 07 2017

Lutte_contre_les_discriminations.jpgL’analyse des données de l’enquête Trajectoires et Origines révèle un excès de chômage chez les immigrés et fils et filles d’immigrés originaires du Maghreb par rapport aux personnes nées en France métropolitaine de parents français, qui n’est pas expliqué par leur situation socioéconomique (âge, niveau d’instruction, etc.). Le sentiment de discrimination dans l’accès à l’emploi exprimé par les enquêtés est cohérent avec les données « objectives » : plus la personne au chômage « devrait » être en emploi au vu de ses caractéristiques, plus elle répond positivement aux questions sur les ressentis de discrimination. Ce résultat indique que les enquêtes qualitatives sur les ressentis sont complémentaires des mesures « objectives » des inégalités et apportent une information simple et fiable pour l’étude des discriminations dans la société.

Image : rhonealpes-uncllaj.org

mardi, juillet 11 2017

La sixième extinction de masse des animaux s’accélère

11 07 2017

Les_gueparts_espece_menacee.jpgC’est ce qu’ils nomment « un anéantissement biologique ». Dans une étude très alarmante, publiée lundi 10 juillet dans les Proceedings of the National Academy of Sciences (PNAS), des chercheurs américains et mexicain concluent que les espèces de vertébrés reculent de manière massive sur Terre, à la fois en nombre d’animaux et en étendue. Une « défaunation » aux conséquences « catastrophiques » pour les écosystèmes et aux impacts écologiques, économiques et sociaux majeurs. « La réelle ampleur de l’extinction de masse qui touche la faune a été sous-estimée : elle est catastrophique ». Au total, 32 % des espèces étudiées déclinent en termes de population et d’étendue. Plusieurs mammifères qui se portaient bien il y a une ou deux décennies sont maintenant en voie de disparition.

- page 1 de 164