vendredi, juin 30 2017

Les boues rouges. Les dessous d’un scandale en Méditerranée

30 06 2017

usine_alteo.jpgVoici une incroyable histoire de pollution, qui a pour décor le Parc national des Calanques, l’un des plus beaux paysages de Méditerranée.
Pour comprendre, il faut longer, comme un fil rouge, un tuyau de 50 km de long. Un tuyau qui part d’une usine, quelque part dans l’arrière-pays marseillais, et qui déverse en mer depuis 50 ans, avec la bénédiction des autorités préfectorales, ses déchets industriels. De 1966 à fin 2015, plusieurs dizaines de millions de m3 de résidus toxiques, les fameuses “boues rouges”, ont ainsi été rejetées dans la méditerranée au large de la ville de Cassis.

mardi, juin 27 2017

Quand la guerre contre le terrorisme menace les libertés démocratiques : leçons américaines

27 06 2017

Livre_Owen_Fiss.jpgAu cours des derniers mois, le Parlement français a voté une série de projets de loi venant renforcer l’arsenal juridique dont dispose le gouvernement en matière de lutte contre le terrorisme. Ces projets comportent des mesures que le législateur considère nécessaires pour contrer une menace terroriste grandissante, tant au niveau national que global. La situation française, qui mélange hypertrophie législative et réduction substantielle des droits fondamentaux, rappelle celle que les Américains ont vécue après le 11 septembre 2001, quand le Congrès s’est aligné sur l’Administration Bush pour adopter rapidement des mesures antiterroristes contraignantes. Aux États-Unis, ces mesures ont fait l’objet d’un long débat dont les développements récents continuent à surprendre. Owen Fiss, professeur de droit à Yale Law School, a déployé une réflexion abondante sur la question de la conformité des mesures antiterroristes aux différentes normes juridiques, et notamment à la Constitution américaine.

samedi, juin 24 2017

Etat d'urgence : la Ligue des Droits de l'Homme se fâche

24 06 2017

Logo_LDH.gifSe plaçant dans le sillage de la politique sécuritaire des pouvoirs publics précédents, le gouvernement a approuvé en Conseil des ministres, le jeudi 22 juin 2017, deux projets de lois attentatoires aux droits et libertés. Les préfets garderont seuls jusqu’au 1er novembre leurs pouvoirs exorbitants, sans juge pour prévenir les détournements constatés, notamment contre les mouvements sociaux.
Le premier tend à la prorogation de l’état d’urgence jusqu’au 1er novembre 2017 et aura pour effet de placer, pour la sixième fois, la France sous ce régime d’exception, pour une durée totale inédite de presque deux ans alors que ses conditions légales sont loin d’être réunies et que des rapports parlementaires ont démontré son inefficacité dans la lutte contre le terrorisme. La France demeurera ainsi seule, avec l’Ukraine et la Turquie, à subir ce droit d’exception, dont l’application a conduit à des abus, à des dérives et à une stigmatisation d’une partie de la population.

vendredi, juin 23 2017

Rapport mondial sur les drogues

23 06 2017

World_drug_report.jpgEn 2015, environ un quart de milliard de personnes consommaient des stupéfiants. Parmi eux, environ 29,5 millions de personnes - soit 0,6% de la population adulte mondiale - ont eu des problèmes de consommation et souffraient de troubles liés à la consommation de stupéfiants, y compris de dépendance. Les opioïdes étaient le type de stupéfiant le plus nocif et représentaient 70 pour cent de l'impact négatif sur la santé dû aux troubles liés à la consommation de drogues dans le monde entier, selon le dernier Rapport mondial sur les drogues, publié aujourd'hui par l'ONUDC.
En 2014, il a été estimé que les groupes criminels organisés transnationaux du monde entier avaient généré entre un cinquième et un tiers de leurs revenus grâce à la vente de stupéfiants.

jeudi, juin 22 2017

Qui sont les consommateurs de cannabis en France ?

22 06 2017

Les enquêtes en population générale réalisées en France depuis plus de vingt ans par Santé publique France et l’OFDT offrent une mesure des niveaux de diffusion et d’usage des produits psychoactifs. Conduites auprès de l’ensemble de la population ou des tranches d’âge plus jeunes, ces études quantitatives permettent de décrire les comportements d’usage dans leur diversité et d’évaluer leurs liens avec certaines caractéristiques des consommateurs (âge, sexe, catégorie socioprofessionnelle ou niveau de vie). Leur répétition régulière dans le temps en fait surtout un instrument de suivi des comportements de consommation. L’actualisation des données concernant les usages de cannabis apparaît d’autant plus pertinente en France qu’il s’agit du produit psychoactif illicite le plus consommé et qu’il occupe une place prépondérante dans les usages, tant des adultes que des adolescents. Par ailleurs, les dernières données disponibles, datant de 2014, avaient montré une nette hausse de l’usage de cannabis au cours de l’année.

mercredi, juin 21 2017

Le rapport de l'Observatoire européen des drogues et des toxicomanies

21 06 2017

Image_drogues.jpgCe rapport se fonde sur les informations transmises à l’Observatoire européen des drogues et des toxicomanies (EMCDDA), sous la forme d’un rapport national, par les États membres de l’Union européenne, la Turquie, pays candidat, et la Norvège. Il a pour but de fournir une vue d’ensemble et un résumé de l’état du phénomène de la drogue en Europe et des réponses qui y sont apportées. Les données statistiques rapportées ici concernent l’année 2015. L’analyse des tendances n’est basée que sur les pays qui ont fourni des données suffisantes pour décrire les évolutions qui se sont produites au cours de la période considérée. Il convient aussi de noter qu’il est pratiquement et méthodologiquement difficile de suivre les habitudes et les tendances liées à un comportement caché et stigmatisé tel que la consommation de drogues illicites. C’est la raison pour laquelle de multiples sources de données sont utilisées aux fins de l’analyse dans ce rapport.

mardi, juin 20 2017

Les travailleuses du sexe chinoises entre répression et revendication

20 06 2017

manifestation_loi_prostitution.pngAu cours de sa campagne présidentielle de 2012, le candidat François Hollande défendait l’abrogation du délit de racolage public (même passif) mis en place dans le cadre de la Loi de sécurité intérieure de 2003. Le futur président évoque aussi son souhait d’ouvrir le débat sur la possible pénalisation des clients. Si la proposition de suppression du délit de racolage est unanimement soutenue par les travailleuses et travailleurs du sexe et par les associations – associations de prévention, associations communautaires ou associations abolitionnistes –, celle de la pénalisation des clients divise les acteurs concernés. Le 16 mars 2013, place Pigalle, les femmes chinoises sont pour la première fois nombreuses aux côtés d’autres travailleuses et travailleurs du sexe et membres d’associations de soutien.

lundi, juin 19 2017

Cancer : à qui la faute ?

19 06 2017

Le_port_de_Fos_un_des_plus_pollues_en_Europe.jpgComme d’autres médias et comme dans d’autres pays, Le Monde a publié le 16 juin 2017 un article titré La baisse de la mortalité par cancer se poursuit en France, reprenant le dernier rapport publié par l’Institut national du cancer (INCa).
Il faut sans doute remercier tous les oncologues qui n’épargnent pas leurs efforts pour soigner les malades, parfois aussi avec grande humanité. Cependant, cela n’empêche pas d'émettre de sérieux doutes sur les données et les analyses proposées par ces grandes institutions.
Les données utilisées ne sont pas du tout exhaustives, et il semble bien qu’elles ne couvrent qu’un pourcentage plutôt limité des registres départementaux ou régionaux des cancers (et cela même dans d’autres pays).

Photo : 20minutes.fr

dimanche, juin 18 2017

Loi de moralisation: le président Macron commence déjà à reculer

18 06 2017

Macron_et_Bayrou.jpgIl faudra attendre cet automne pour la révision constitutionnelle, mais François Bayrou a présenté mercredi en Conseil des ministres les textes d’un projet de loi ordinaire et un projet de loi organique rétablissant la confiance dans l’action publique. Cette moralisation de la vie publique, qui était l’une des conditions de son ralliement à Emmanuel Macron, est toutefois moins ambitieuse que promis sur certains points. Et alors que le président de la République en campagne s’était montré très ferme sur les conflits d’intérêts, le projet de loi est beaucoup plus tolérant sur ce point-là.
C’est une version beaucoup plus édulcorée qui a été présentée le 14 juin, puisque le texte prévoit simplement d’interdire aux parlementaires de commencer une activité de conseil au cours de leur mandat ou de l’exercer s’ils ne l’ont commencée qu’un an avant leur élection.

Photo : liberation.fr

samedi, juin 17 2017

Erreurs, gaspillages, fraudes... vers une "affaire" du Tunnel Lyon-Turin ?

17 06 2017

Tunnel_lyon_turin.jpgLe chantier du tunnel Lyon-Turin a débuté en 2014. C'est une véritable saga qui risque de durer encore longtemps.
Sur le papier, le tunnel Lyon-Turin c'est : un chantier qui prendra fin en 2030, deux galeries de 57 kilomètres sous le col du Mont-Cenis, entre Saint-Jean de Maurienne côté Français, et le Val de Suze côté italien, un moyen de faire circuler des trains pour voyageurs (à 220 km/h), ainsi que des trains de marchandises, 80 % du trafic assuré par des camions placés sur des trains afin de désengorger les vallées polluées, un chantier pris en charge par un consortium de 6 entreprises franco-italiennes nommé TELT (Tunnel Euralpin Lyon Turin), un promoteur public qui appartient à 50% à l'Etat Français et à 50% aux chemins de fer italiens.

Voir aussi "Lyon-Turin : enquête sur un tunnel au coût astronomique" (France 3)
Photo : franceinter.fr

vendredi, juin 16 2017

What if all the inmate reintegration programs were helpless ?

16 06 2017

Facts_And_Myths.jpgCanada stands out as a model in the Western world for correctional rehabilitation and recidivism control programs. At the expense of in-depth criminological and psychological analyses, both of which have now been relegated to the lowest rank, these correctional programs are presented as the key to success in the efforts dedicated to control recidivism. However, it is first and foremost a belief based on a naive vision of human plasticity. But so far, no independent external investigations have yet been carried out on the actual costs and benefits of these programs. And even worse, the scientific literature provides all the evidence to help conclude that these behavioural programs have no overall effectiveness on an inmate population often plagued with hard-core criminals who have learned to provide the answers a case worker will want to hear. Using these funds to provide those convicts with the real educational and vocational training they often lack would be a much more efficient use of public funds and would be of a much safer assistance to them when they really decide to take charge.

Illustration : indianatransgendernetwork.com

mercredi, juin 14 2017

Malgré les attentats : une France moins xénophobe ?

14 06 2017

Nous_sommes_tous_Charlie.jpgOn pourrait croire que les attentats islamistes favorisent le vote d’extrême droite, en confortant des tendances xénophobes et autoritaires au sein de la population. Les données disponibles sur les opinions des Français et la tolérance qu’ils professent dressent pourtant un tableau plus nuancé. Nous avons collectivement résisté alors même que d’autres signes auraient pu faire craindre l’inverse. La montée des actes islamophobes constatée par le Ministère de l’Intérieur signalait un durcissement de la situation, mais il ne faut pas extrapoler le comportement de militants xénophobes qui sont passé à l’acte à l’ensemble de la société. De la même façon, les préjugés racistes n’induisent pas nécessairement de comportements violents.

Photo : laviedesidees.fr

lundi, juin 12 2017

Neuf associations dénoncent le projet de loi antiterroriste

12 06 2017

Etat_d_urgence_militaires_paris.jpgÀ peine installé, le gouvernement d’Édouard Philippe a déjà réussi à provoquer une mobilisation rarement vue des associations de défense des libertés publiques contre son projet de loi visant à pérenniser les principales mesures permises par l’état d’urgence. Vendredi 9 juin, un collectif de neuf organisations (ACAT, Amnesty international, Action droits des musulmans, LDH, Quadrature du Net, Observatoire international des prisons, GISTI, Credof, Human Rights Watch, Syndicat de la magistrature) ont organisé une conférence de presse pour demander « solennellement » au président de la République de « retirer ce projet de loi inacceptable ».
« L’heure est très grave, a asséné l’avocat William Bourdon. on justifiait l’état d’urgence par son caractère exceptionnel. Avec ce projet de loi, la France inaugure quelque chose que seule la Turquie a tenté de faire. »

Photo : ouest-france.fr

vendredi, juin 9 2017

Oser la régulation du cannabis

9 06 2017

Feuille_de_cannabis.jpgLes drogues ne sont pas des produits ordinaires : modifiant l’état de conscience, pouvant entraîner des situations de dépendance chez certains usagers, leur consommation comme leur production sont le plus souvent strictement encadrées par la loi. Mais les modalités de l’encadrement varient beaucoup d’un pays à l’autre, et s’adaptent aussi aux différentes drogues et à des modes de consommation qui évoluent eux-mêmes rapidement.
Ne pas voir que la production, le commerce, l’offre et les fonctions ont profondément changé nous condamnerait à poursuivre l’échec d’une politique de prohibition ouverte dans les années 70. Cet échec est chiffré et documenté : l’augmentation des usages, la diversification des substances, la multiplication des personnes qui en consomment, une politique pénale inégalitaire et qui cible des populations plus que d’autres, un coût budgétaire énorme.

mercredi, juin 7 2017

L’évolution des polices municipales en France : une imitation des polices d’État vouée à l’échec ?

7 06 2017

police-municipale-ecusson.jpgLes polices municipales font un retour remarqué sur la scène policière, dans l’organisation des municipalités et dans le débat public en France depuis les années 1980. Les effectifs cumulés des différentes catégories d’agents municipaux de sécurité dépassent désormais 30 000 personnes, réparties dans environ 3500 communes. Si cette évolution a correspondu à partir des années 1970 à une forte demande de police de proximité de la part des élus locaux, elle se poursuit de nos jours dans une dynamique souvent différente. Derrière un modèle « complémentariste » par rapport aux forces d’État, se profile dans de nombreuses villes un modèle « substitutif ». Ce dernier a été encouragé d’abord par certains maires ayant fortement politisé la question de la sécurité locale. Depuis le tournant sécuritaire des années 2000, amplifié encore par les attentats ayant frappé la France en 2015 et 2016, ce modèle substitutif est désormais encouragé à certains égards par l’État lui-même.

- page 2 de 164 -