Comportements délinquants

Fil des billets

lundi, novembre 6 2017

« Paradise Papers » : nouvelle vague de révélations sur l'évasion fiscale

6 11 2017

Paradise_papers.jpgDimanche 5 novembre, 96 médias coordonnés par le Consortium international des journalistes d’investigation (ICIJ) ont publié les premières révélations des « Paradise Papers », une fuite massive de documents issus notamment du cabinet d’avocats Appleby, spécialisé dans les activités offshore.
Ces révélations concernent notamment le secrétaire au commerce américain, Wilbur Ross (qui utilise l’offshore pour continuer à faire des affaires avec des Russes, proches de Vladimir Poutine), plus globalement, l’entourage de Donald Trump, au Canada un proche du premier ministre Justin Trudeau, en Angleterre la reine Elizabeth, mais aussi des multinationales comme Dassault et Nike (qui évite des milliards d’euros d’impôts via les Pays-Bas grâce à un jeu de filiales et de contrôles croisés) ou encore des sportifs comme le champion du monde de formule 1 Lewis Hamilton.

mardi, octobre 31 2017

La SNCF et sa filiale reconnues responsables d'un déraillement (11 mort et 42 blessés)

31 10 2017

Deraillement_train.jpgLe parquet a communiqué les conclusions définitives de l'enquête judiciaire aux familles et aux victimes de l'accident. Ces conclusions pointent du doigt la responsabilité de la SNCF et de sa filiale Systra, chargée des essais. Inexpérience des personnels chargés de faire les essais en survitesse, manque de formation de ces personnels, manque de coordination avec la SNCF et de briefings pour préparer les essais, manque de rigueur dans l'organisation des essais. La liste est longue des reproches faits aux entreprises chargées de ces essais en survitesse. L'équipage de conduite ne disposait ni des informations suffisantes ni des compétences requises pour conduire ces essais. Les conclusions sont accablantes.

Photo : france3-regions.francetvinfo.fr

samedi, octobre 28 2017

Affaire Boulin : la thèse de l'assassinat politique confirmée

28 10 2017

RPR_Chirac.jpg"Envoyé spécial" diffusait le 26 octobre un documentaire exceptionnel sur une affaire emblématique. En 1979, Robert Boulin, gaulliste historique devenu le ministre du Travail de Giscard d'Estaing (UMP), est la cible d'une campagne de calomnie. Persuadé qu'elle était orchestrée par certains membres du RPR rival, il prend la parole à la radio pour se défendre, sous-entendant qu'il en sait plus long qu'il ne le dit. Après l'émission, il confirme, en "off", qu'il a "des dossiers". Huit jours plus tard, son corps est retrouvé dans un étang de la forêt de Rambouillet. Robert Boulin avait-il l'intention de révéler les liens de corruption entre certains chefs d'Etat africains et les partis politiques français, dont le parti gaulliste ? Au cœur de ces financements occultes se trouvait une banque : la Fiba, la banque d'Elf et du président gabonais Omar Bongo. C'était le temps de la Françafrique, quand des valises de billets voyageaient de Libreville vers la France…

Photo : lepoint.fr

mercredi, octobre 18 2017

Un livre sur le financement de la campagne 2007 de Sarkozy par Kadhafi

18 10 2017

Avec_les_compliments_du_guide.jpegIl ne s’agit pas d’une « affaire » comme les autres. Parce qu’au-delà de l’argent, il y a, cette fois-ci, une guerre.
Fruit de six années d’enquête, ce livre retrace pour la première fois, grâce à des témoignages et des documents inédits, l’histoire secrète de compromissions à visages multiples avec la Libye de Kadhafi, une dictature. De la corruption aux mensonges sur l’intervention militaire de 2011, des morts suspectes qui tétanisent les témoins aux dessous d’une enquête parsemée d’embûches pour les juges et les policiers, ce livre révèle les coulisses d’un naufrage français sans précédent.

samedi, octobre 14 2017

Le Parquet national financier assimile Nicolas Sarkozy à un « délinquant chevronné »

14 10 2017

Nicolas_Sarkozy.jpgLes derniers espoirs de Nicolas Sarkozy d’échapper à un procès dans l’affaire de corruption et de trafic d’influence qui le poursuit depuis plus de trois ans viennent sans doute d’être anéantis par le Parquet national financier (PNF).
Au terme des 79 pages de leur cinglant réquisitoire, dont Le Monde a pris connaissance, les magistrats du PNF concluent sans ambiguïté qu’« il existe des charges suffisantes à l’encontre de Nicolas Sarkozy et de Thierry Herzog d’avoir commis les faits de corruption et de trafic d’influence actifs pour lesquels ils ont été mis en examen ». Ils demandent leur renvoi en correctionnelle. Leur réquisitoire, daté du 4 octobre, va jusqu’à comparer les méthodes utilisées par les deux hommes à celles de « délinquants chevronnés »…

vendredi, octobre 13 2017

Portugal : l’ancien premier ministre Socrates accusé de corruption massive

13 10 2017

Socrates_Salgado_corruption_Portugal.jpgAu terme de près de quatre années d’enquête, le ministère public portugais a publié mercredi 11 octobre l’acte d’accusation, épais de 4 000 pages, de « l’opération Marques », une affaire de corruption politico-financière d’une ampleur sans équivalent en Europe occidentale. Au premier rang des 28 accusés, l’ancien premier ministre José Socrates fait face à 31 chefs d’accusation, pour corruption passive, blanchiment de capitaux, faux en écriture et fraude fiscale caractérisée. L’accusation conclut notamment que le dirigeant socialiste, au pouvoir à Lisbonne de 2005 à 2011, a reçu sur des comptes en Suisse quelque 24 millions d’euros en pots-de-vin.

jeudi, octobre 12 2017

Paris 2024: l’arrière-cuisine toujours plus dispendieuse du « mouvement olympique »

12 10 2017

Paris_2024.jpgAprès les différentes enquêtes de Mediapart sur le fonctionnement du groupement d’intérêt public (GIP) Paris 2024, Le Canard enchaîné a rendu public ce mercredi le contenu d’une note émanant de la direction du budget du ministère de l’action et des comptes publics particulièrement sévère à l’égard des pratiques et du mode de gouvernance de la petite équipe à la tête des JO. Selon la grille salariale envisagée par les patrons de Paris 2024, les rémunérations pourraient atteindre des niveaux astronomiques : 452 000 euros par an pour le futur président du COJO, Tony Estanguet, aujourd’hui co-président du GIP, et 383 000 euros par an pour son futur directeur général, poste pour lequel est pressenti Étienne Thobois (déjà DG du GIP).

dimanche, octobre 8 2017

Corruption: les documents qui accusent le patron d'Airbus

8 10 2017

European_investigative_collaborations.jpgLe dossier qui menace le patron allemand d’Airbus, c’est l’affaire Vector, qui fait l’objet depuis cinq ans d’enquêtes judiciaires en Autriche et en Allemagne. Officiellement, cette société britannique, gérée par Airbus Allemagne et dotée de 114 millions d’euros, devait apporter des marchés à l’économie autrichienne, en échange de l’achat par Vienne de quinze avions de chasse Eurofighter en 2003 pour 1,7 milliard d’euros.
En réalité, Vector était « une simple société-écran », une énorme « caisse noire », écrivent les procureurs de Munich dans leurs synthèses de l’enquête. Vector a redistribué, à travers des « contrats fictifs », 104 millions d’euros à des dizaines de sociétés offshore immatriculées dans les paradis fiscaux les plus opaques, comme Chypre, l’île de Man, les îles Vierges britanniques, Hong Kong ou Singapour.

vendredi, septembre 29 2017

Renault toujours champion européen de la pollution et de la triche

29 09 2017

Renault_kadjar.JPGDeux ans après le scandale de la triche aux émissions polluantes, les voitures diesel sont-elles vraiment propres ? C’est ce qu’affirment les constructeurs automobiles. Mais les dernières mesures publiées par l’ONG Deutsche Umwelthilfe (DUH) semblent les démentir. L’association allemande a procédé à de nouveaux tests d’émissions polluantes en conditions réelles de circulation sur 64 modèles diesel récents de normes Euro 5 et Euro 6, les dernières et les plus strictes des normes européennes d’émissions polluantes.
Reporterre a pu assister à l’un de ces essais, sur un Renault Kadjar 1.5 dCi 110, mis en circulation en juillet 2017. Le résultat est catastrophique.

dimanche, septembre 24 2017

Nouveaux épisodes dans l'affaire criminelle du Mediator (laboratoires Servier)

24 09 2017

Mediator_150mg.jpgLe 23 septembre, la Cour de cassation a, pour la première fois, validé la responsabilité civile des laboratoires Servier, fabricants du Mediator (prescrit pendant plus de trente ans à cinq millions de personnes en France, cet antidiabétique pourrait être à l’origine de 1 500 à 2 000 décès à long terme), pour avoir maintenu la commercialisation d’un médicament qui « présentait un défaut », faute d’information sur ses risques (lire cet article du monde.fr).
Par ailleurs, une nouvelle information judiciaire a été ouverte en 2014 sur les relations de Servier avec des politiques comme Philippe Douste-Blazy (lire cet article de France 3 Occitanie).
Enfin, il apparaît que le laboratoire Servier continue à entretenir des liens forts avec les organisations de santé influentes en cardiologie, les sociétés savantes en particulier, et ses dirigeants. Il poursuit donc son lobbying ainsi que la création de situation risquant de déboucher sur des conflits d'intérêts (lire un article de La Tribune).
Lire aussi : Alain Braillon "France to prosecute its drug regulator and Servier in scandal over diabetes drug" (BMJ, sept. 2017)

mercredi, septembre 20 2017

Le procès d'une lanceuse d'alerte sur la maltraitance des enfants handicapés

20 09 2017

Lanceur_d__alerte.jpgQuand elle apparaît dans le tribunal correctionnel de Toulouse, où elle comparaît pour diffamation, mardi 19 septembre, Céline Boussié a l’allure altière des femmes sacrifiées. Comme trois lanceurs d’alerte avant elle, cette ancienne employée de l’institut médico-éducatif (IME) de Moussaron, à Condom (Gers), est jugée « pour avoir rompu la loi du silence et tenté de faire connaître la vérité ». Celle de vingt ans de maltraitance présumée, visant des jeunes polyhandicapés, pensionnaires de cette structure où elle a travaillé de 2008 à 2014.

Illustration : politique-animaux.fr

vendredi, juillet 28 2017

Un gigantesque scandale de corruption se profile chez Airbus

28 07 2017

Airbus.jpgC’est le plus gros scandale financier depuis l’affaire Elf, il y a vingt ans. Selon nos informations, l’enquête judiciaire franco-britannique pour corruption, qui vise depuis l’an dernier Airbus (l’ex-EADS), porte sur des centaines de millions d’euros de commissions occultes présumées versées lors de ventes d'avions civils, mises au jour par des enquêtes internes du groupe. Pour mémoire, l’affaire de la compagnie pétrolière Elf, qui est pour l’instant la plus importante affaire de corruption conduite en France, portait « seulement » sur 300 millions de fonds détournés.

Photo : lesechos.fr

jeudi, juillet 27 2017

Anticor demande (à nouveau) au Président la révocation de époux Balkany

27 07 2017

Les_Balkany.jpgMonsieur le Président de la République,
Patrick Balkany et Isabelle Blakany exercent respectivement les fonctions de maire et de première adjointe de Levallois-Perret. Comme vous le savez, « le maire et les adjoints, après avoir été entendus ou invités à fournir des explications écrites sur les faits qui leur sont reprochés peuvent être révoqués par décret motivé pris en conseil des ministres ». Une révocation peut être prononcée non seulement pour une faute grave commise dans l’exercice de leurs fonctions, mais aussi en cas de perte de l’autorité morale.

samedi, mai 20 2017

Malte : un paradis fiscal au coeur de l'Europe

20 05 2017

Malta_files.jpgIl y a eu la Suisse, le Panama, l'Irlande et le Luxembourg. C’est désormais au tour de Malte de voir ses pratiques fiscales déloyales exposées au grand jour. La petite île méditerranéenne a l’honneur d’assurer, jusqu’au 30 juin, la présidence tournante de l’Union européenne pour la première fois de son histoire. Ce paradis fiscal méconnu prive pourtant les pays étrangers, en particulier ses partenaires européens, d’au moins deux milliards d’euros de recettes fiscales chaque année.
Mediapart et ses partenaires du réseau de médias European Investigative Collaborations (EIC) démarrent ce vendredi 19 mai la publication des Malta Files. C’est le coup d’envoi de deux semaines de révélations fondées sur plus de 150 000 documents confidentiels. Pendant quatre mois, 49 journalistes issus de 13 médias ont enquêté sur les sociétés offshore de l’île, entre optimisation et évasion fiscales, mais aussi corruption et blanchiment.

mercredi, mai 17 2017

Francis Heaulme nous impose une épreuve de réalité

17 05 2017

Dessin_francis_heaulme.jpgAu cours des années 1980 et surtout à partir des années 1990, plusieurs affaires de meurtres sériels (Marcel Barbeault, Thierry Paulin, Guy Georges, Emile Louis, Patrice Alègre, etc.) occupent l’espace médiatique et consacrent l’apparition en France du phénomène tueurs en série dont Francis Heaulme fut une figure centrale. Malgré cette surmédiatisation, la catégorie de tueur en série français n’a pas connu le succès populaire de son homologue américain le serial killer mais il a de tout même contribué à imposer plusieurs thèmes centraux. Le procès de Francis Heaulme est l’occasion dans le contexte actuel de ne pas les oublier.

Lire la suite...

- page 1 de 10