Comportements délinquants

Fil des billets

mercredi, septembre 4 2019

La récidive : talon d’Achille en matière criminelle

4 09 2019

La récidive demeure une notion loin de faire l’unanimité. Au regard de la loi, c'est la condamnation de quiconque a déjà été condamné par le passé alors que pour bien des cliniciens, c'est un échec que personne n’a su prévenir. Son analyse suscite la controverse, conduisant les experts les plus aguerris à des avis souvent contradictoires. Lourdes de conséquences, des évaluations mènent témoins experts et cliniciens en établissement à des recommandations bâties sur ce qu’ils croient savoir après 1, 2, parfois 3 heures d’entrevue. Pronostic métronome aux répercussions désastreuses entre sous-estimation et surestimation du risque encouru. Plusieurs mesures, anciennes ou récentes, tentent de remédier à cette situation endémique. Mais les résultats demeurent mitigés. Aucun outil probabilistique ne peut prédire la période ni la gravité d’un passage à l’acte. Concernant les programmes, leurs taux de réussites sont invariablement présentés sous l’angle d’une simple soustraction entre délinquants ayant ou non participé à un plan de traitement et parmi ces deux groupes, ceux qui ont ou non récidivés dans les 2 à 3 ans suivant leur élargissement. Ce qui laisse croire que tous ceux qui se trouvaient en semi-liberté, en libération conditionnelle ou en libération d’office, ont pu la mener à terme sans commettre de nouvelles infractions. L’absence de toute nouvelle condamnation est, pour l’administration pénitentiaire et les statistiques juridiques, synonyme de réussite. Or la récidive n’est trop souvent qu’un comportement criminel en continu dévoilé par l’arrestation du contrevenant et non un épisode circonstanciel dans une trajectoire donnée.

mardi, août 20 2019

Jeffrey Epstein, itinéraire d’un prédateur sexuel

20 08 2019

Plus de 2 000 pages de scellés rendues publiques par la justice américaine révèlent comment le millionnaire avait mis en place un système de rabattage d’adolescentes qui tombaient sous son emprise.
La disparition de Jeffrey Epstein tombe à pic. Son procès, attendu en 2020, menaçait d’éclabousser les célébrités de New York et de la jet-set qu’il fréquentait. L’argent coulait à flots, et un petit détour sur l’origine de la fortune d’Epstein s’impose. Estimée à 500 millions de dollars, elle a été amassée essentiellement grâce au milliardaire Leslie Wexner. Ce self-made-man aujourd’hui âgé de 81 ans est l’artisan de la réussite planétaire de la marque de prêt-à-porter Abercrombie & Fitch et de Victoria’s Secret, enseigne de lingerie féminine rachetée au début des années 1980. Il fera le succès de Jeffrey Epstein, parti lui aussi de rien. Ce dernier naît en 1953 à Brooklyn, aîné d’une fratrie de deux, dans une modeste famille juive : sa mère est assistante scolaire, son père est employé des jardins municipaux.

mardi, mai 14 2019

De l’extrême droite à la corruption

14 05 2019

Livre_Mollier_corruption_annees_1930.jpgLa distribution de la presse est un sujet d’actualité. Un projet de loi réformant la loi Bichet de 1947 sera discuté ce printemps. L’enjeu est de taille : il s’agit de « moderniser l’environnement législatif, sans casser les fondamentaux qui font le succès du système de distribution de la presse », a déclaré le ministre de la Culture, Franck Riester. La formule est pour le moins biaisée dans un contexte de crise où, durant ces dix dernières années, les ventes ont baissé de 50 %, le chiffre d’affaires de 40 %, et où la principale messagerie (Presstalis) a été au bord de la faillite en 2017.
L’ouvrage de Jean-Yves Mollier permet de mettre en perspective les enjeux entremêlés du pluralisme de la presse écrite, de l’organisation industrielle qui la rend possible et, bien sûr, des affrontements politiques auxquels elle donne lieu.

dimanche, mars 31 2019

Lynchages de Roms : les mécanismes du stéréotype

31 03 2019

Ving-huit attaques contre des populations roms ont été comptabilisées fin mars par l’association La Voix des Rroms. Ces dernières font suite à des messages circulant en France au sujet d’enlèvements présumés d’enfants par des Roms conduisant une camionnette blanche. Les motifs évoqués ? Viols d’enfants ou « trafics d’organes ».
Or ces rumeurs, suivies d’actes extrêmement graves sont loin d’être récentes ou anodines en France : plusieurs agressions et attaques avaient déjà été commises en 2018, notamment dans l’Essonne. Désormais elles se sont intensifiées. Comment comprendre ces mécanismes psychologiques qui entretiennent et nourrissent la rumeur au point de déclencher de véritables assauts organisés à l’encontre d’une population ?

jeudi, février 21 2019

La première banque privée du monde condamnée pour fraude fiscale

21 02 2019

UBS.jpgC’est un record. Le groupe bancaire suisse UBS devra s’acquitter d’une amende de 3,7 milliards d’euros pour avoir fraudé le fisc durant des années. En prononçant cette condamnation, mercredi 20 février, le tribunal correctionnel de Paris a suivi les réquisitions du parquet national financier (PNF), qui avait demandé en novembre une amende à la mesure du système de fraude mis en place par la banque UBS. La justice a sanctionné des fautes « d’une exceptionnelle gravité » qui « trouvent leur source dans une organisation structurée, systémique et ancienne », a expliqué la présidente Christine Mée à l’audience.

Photo : 20minutes.fr

vendredi, février 1 2019

Comment ArcelorMittal intoxique ses salariés

1 02 2019

cokerie-usine-arcelormittal-fos-sur-mer.jpgEn octobre 2018, l’inspecteur du travail se rend sur le site d’ArcelorMittal à Fos-sur-Mer (Bouches-du-Rhône) pour contrôler l’état de la cokerie, lieu de conversion du charbon.
L’inspecteur alerte sur la présence de benzo(a)pyrène, un agent cancérigène, à des taux dramatiques pour la santé des salariés. La concentration de benzo(a)pyrène est égale à 340 % à 3 200 % de la valeur limite, c’est-à-dire est 3 à 32 fois supérieure au seuil d’exposition professionnelle, selon des mesures effectuées par des organismes accrédités (LECES et l’APAVE). Circonstance aggravante relevée par l’inspection du travail : ArcelorMittal ne donne aucune consigne à ses salariés concernant le port de protection respiratoire à l’intérieur de ces cabines. Résultat : ils respirent à pleins poumons cet agent cancérigène.

Photo : mediapart.fr

mardi, janvier 29 2019

A Londres, premier procès d’un banquier aux commandes pendant la crise de 2008

29 01 2019

Banque_Barclays.jpgDepuis mercredi 23 janvier, le procès de l’ancien directeur général de Barclays, en poste entre 2004 et 2011, a débuté. Un procès hors norme, qui devrait durer entre quatre et six mois, qui va aussi être celui de la crise de 2008. M. Varley est – de loin – le plus important banquier britannique à comparaître pour son action pendant la grande crise financière. Jusqu’à présent, outre-Manche, les principaux procès n’ont concerné que les scandales du Libor, de l’Euribor et les tricheries de quelques tradeurs isolés. Aucun haut responsable n’a encore répondu de son action.

Photo : latribune.fr

vendredi, janvier 18 2019

La cybercriminalité en 2018

18 01 2019

Du vol massif de données chez Marriott au typosquatting d'Air France en passant par des cyberattaques de plus en plus sophistiquées dans les secteurs bancaires et industriels, l'année écoulée a été riche en menaces cyber. Retour sur les temps forts du dernier panorama cybecriminalité du Clusif.

mercredi, novembre 28 2018

« Implant Files » : un scandale sanitaire mondial sur les implants médicaux

28 11 2018

implant.jpgNombre total « d’incidents » : 5 477 285. Soit plus de 82 000 morts, 1,7 million de blessés et 3,6 millions de défaillances. Ces chiffres vertigineux, ce sont les dommages causés ces dix dernières années rien qu’aux États-Unis par les dispositifs médicaux, une famille d’outils de la médecine qui comprend les pompes à insuline, les pacemakers ou les prothèses de hanche.
Ils ne représentent en réalité qu’une infime partie de la réalité. Si les États-Unis disposent d’un recueil de déclarations liées à ces dispositifs, partout ailleurs, ou presque, le manque de transparence domine, au prétexte, souvent, du secret commercial. Ces données pourtant cruciales pour les patients et les professionnels de santé sont ici confidentielles, là, inutilisables, et dans certains pays, inexistantes. On peut aujourd’hui retrouver l’origine d’une canette de soda au fin fond du Congo grâce à son code-barres. Mais pas celle d’un implant défectueux dans la poitrine de votre père.

Photo : lemonde.fr

vendredi, novembre 9 2018

Evasion fiscale : un an après, quel bilan pour les « Paradise Papers » ?

9 11 2018

Les « Paradise Papers », vous vous souvenez ? C’était il y a un an, le 5 novembre 2017. Un nouveau scandale d’évasion fiscale à grande échelle éclatait, à la faveur d’une nouvelle enquête réalisée par le consortium de journalisme d’investigation américain ICIJ, avec 96 médias partenaires, dont, en France, Le Monde et Radio France. Le point de départ : une fuite de 13,5 millions de documents issus pour l’essentiel d’un cabinet d’avocats spécialisé dans l’offshore et basé aux Bermudes, Appleby. Cette enquête montrait qu’en dépit des précédents scandales, eux aussi révélés par la presse, les paradis fiscaux étaient loin d’être disqualifiés.
Un an après les « Paradise Papers », les règles du jeu fiscal ont-elles changé dans l’Union européenne ? Le bilan est contrasté.

mardi, novembre 6 2018

Football Leaks, saison 2

6 11 2018

Manchester_city.jpgDeux ans après une première salve de révélations qui avaient mis en cause plusieurs stars internationales, Mediapart et ses partenaires du réseau EIC reviennent avec une nouvelle masse de documents inédits, la plus grande fuite de l'histoire du journalisme. Fraude, racisme, dopage, achat de matches, exploitation des mineurs, corruption étatique, espionnage, impunité des dirigeants et des clubs... c’est pire que la saison 1.

samedi, octobre 27 2018

Rixes entre bandes de jeunes : éviter de raconter n'importe quoi

27 10 2018

Rixe_dans_la_rue.jpgEn 2017, le ministère de l'Intérieur a recensé 218 rixes. Un chiffre élevé, mais à relativiser selon le sociologue Laurent Mucchielli, directeur de recherche au CNRS au laboratoire méditerranéen de sociologie, et auteur de nombreux ouvrages sur les homicides, la banlieue ou les politiques sécuritaires. En 2007, il a notamment dirigé avec Marwan Mohammed un livre réunissant des historiens et des sociologue pour faire le bilan des connaissances à ce sujet (Les Bandes de jeunes : des « blousons noirs » à nos jours, éditions La Découverte). Pour lui, cette actualité, bien qu'anxiogène, n'a rien de nouveau. Le sentiment d'insécurité serait d'ailleurs plutôt paradoxal, puisque les rixes entre bandes ont tendance à se faire plus rares sur le long terme.

Photo : lepoint.fr

mercredi, octobre 10 2018

Les femmes mises en cause pour homicide

10 10 2018

En 2016 et 2017, 321 femmes ont été mises en cause pour homicide par les services de police et les unités de gendarmerie sur l’ensemble du territoire français. Parmi elles, les jeunes femmes sont particulièrement représentées puisque les moins de 36 ans constituent 57 % des femmes mises en cause pour homicide en 2016 et 2017. De même, l’analyse des données permet d’observer qu’une nette majorité des homicides commis par ces femmes survient dans des zones urbaines fortement peuplées, dont 30 % appartiennent à l’unité urbaine de Paris. Par ailleurs, plus de 90% sont de nationalité française et plus de la moitié sont sans emploi.

samedi, septembre 29 2018

Le groupe nucléaire Areva poursuivi par la justice américaine dans une affaire de corruption

29 09 2018

Usine_nucleaire.jpgOubliez le scandale du Crédit lyonnais des années 1990 et les 15 milliards d’euros qu’il a coûtés à la France. L’affaire Areva est en passe de battre tous les records. Selon nos informations, la justice américaine a discrètement prévenu début juillet les autorités françaises qu’elle pourrait lancer un procès pour corruption contre l’ex-fleuron tricolore de l’atome. Et que, en cas de condamnation, l’amende pourrait aller jusqu’à… 24 milliards d’euros, l’équivalent d’un tiers des recettes de l’impôt sur le revenu.

Photo : rfi.fr

mardi, septembre 25 2018

Les filiales bancaires, pilier de l’évasion fiscale

25 09 2018

La_banque_luxembourgeoise_LGT.jpgDeux chercheurs se sont penchés sur l’effet qu’un scandale d’évasion fiscale peut avoir sur la valeur boursière de grandes banques (1). Ils ont pris le cas du leak LGT, un transfert de fichiers clients de la banque LGT du Liechtenstein aux autorités fiscales de différents pays par un ex-informaticien, Heinrich Kieber. Cette fuite est devenue publique le 14 février quand la police allemande a fait une perquisition et a retenu des charges d’évasion fiscale contre le directeur général de Deutsche Post (happy Valentine au fait). Il est vite devenu évident que d’autres clients allemands de la banque LGT allaient tomber. Les deux chercheurs ont détecté une chute des dépôts bancaires étrangers dans certains paradis fiscaux suite à la fuite des fichiers clients. Autrement dit, des fonds cachés dans les paradis fiscaux ont été déplacés.

Photo : bilan.ch

- page 1 de 12