Comportements délinquants

Fil des billets

mardi, septembre 11 2018

Le roman vrai de la mafia du CO2

11 09 2018

Livre_Fabrice_Arfi.jpgA l’origine, il y a, à Paris, la trajectoire de deux gamins des rues de Belleville, Samy et Marco, qui ont arrêté l’école avant même d’avoir mué. Leur existence faite de débrouillardise et d’instinct de survie les oblige à comprendre plus vite que n’importe qui que la seule prospérité possible pour eux se situe en dehors du Code pénal. A l’autre bout de la ville et de l’échelle sociale : un jeune homme des quartiers huppés. Un blouson doré. Il s’appelle Arnaud. Son rêve est de devenir Gordon Gekko, le héros de Wall street, le film d’Oliver Stone.
Ensemble, Samy, Marco et Arnaud vont réussir à tromper l’intelligence la plus diplômée du pays, celle de polytechniciens et énarques qui ont travaillé à la mise en place d’une bourse financière aux nobles aspirations : lutter contre le réchauffement climatique. Il en résulte la plus grande escroquerie de l’histoire de France. Au moins deux milliards d’euros détournés au nez et à la barbe de l’Etat sur le dos du droit à l’environnement et du capitalisme de casino.

vendredi, août 10 2018

La norme de l’évitement de l’impôt chez les spécialistes de l’optimisation fiscale

10 08 2018

Bien que la sociologie se soit emparée de la question de la norme sociale de l’évitement fiscal depuis maintenant plusieurs années, le champ des professionnels de l’optimisation fiscale reste largement inexploré. Se démarquant d’une analyse par les illégalismes qui rassemble les pratiques légales parfois transgressives et les pratiques illégales sous un même concept, cet article tente d’expliquer séparément les normes de l’optimisation et de la fraude fiscales chez les spécialistes des grandes entreprises, des banques et des cabinets de conseils. L’auteur s’appuie sur vingt-sept entretiens qualitatifs dans quatre pays différents. Il compare ses résultats à un échantillon de vingt-deux contribuables non-spécialistes pour replacer son analyse au cœur des recherches déjà menées par les sociologues de l’impôt.

jeudi, juillet 26 2018

Pollution : nouvelles manipulations de la part des constructeurs automobiles

26 07 2018

ITALY-POLLUTION-HEALTH-ECONOMY-ENVIRONMENTLes constructeurs automobiles sont décidément plein de ressources. Le scandale du « dieselgate » avait révélé en 2015 que Volkswagen (VW), notamment, avait truqué ses moteurs afin de minorer les rejets d’oxyde d’azote, un gaz très toxique, lors des tests d’homologation. Cette fois, ils sont soupçonnés, au contraire, de « gonfler » les émissions de dioxyde de carbone (CO2) de leurs flottes afin de satisfaire aux futures normes. L’alerte a été donnée par la Commission européenne.

Photo : lemonde.fr

lundi, juillet 16 2018

De Mossoul à Paris : itinéraire d’une œuvre pillée

16 07 2018

Les gardiens ailés de Nimroud, mi-hommes mi-taureaux pensaient-ils finir leur vie de pierre dans une galerie d’art de Londres ? Ces pièces d’origine mésopotamienne ont été, comme d’autres, pillées sur les champs de bataille syriens ou irakiens par Daech et leurs comparses. Elles atterrissent ensuite sur des marchés européens, où, parfois, elles sont repérées par des spécialistes et des policiers.
Le pillage d’antiquité n’est pas nouveau en soi. En revanche, les routes du pillage demeurent complexes : quel a été le parcours de ces pièces ? Et par quel biais ont-elles pu atterrir dans cette galerie huppée du sud-londonien ? Si l’Europe n’est pas l’unique destination ou l’unique point de redistribution mondial des antiquités – la contrebande vers les pays du Golfe semble importante –, le vieux continent draine cependant bien plus d’intermédiaires et d’acteurs locaux.

mercredi, mars 21 2018

Nouvel épisode dans l'énorme affaire Sarkozy-Kadhafi

21 03 2018

Avec_les_compliments_du_guide.jpegLa garde à vue de Nicolas Sarkozy le 20 mars par la police judiciaire de Nanterre n'est que le dernier épisode d’une saga où s’entremêlent des intérêts politiques, économiques et diplomatiques.
Le régime libyen de Mouammar Kadhafi a-t-il financé illégalement la campagne électorale de Nicolas Sarkozy en 2007 ? La justice française enquête depuis 2013 à partir de centaines de documents et témoignages, et les soupçons s’accumulent autour du « système Sarkozy ».

lundi, janvier 29 2018

Retour sur l'affaire Kerviel, ou plutôt l'affaire de la Société Générale

29 01 2018

Societe_generale.jpgEn janvier 2008, le PDG de la Société Générale annonçait 4,9 milliards d'euros de perte qu'il imputait au trader Jérôme Kerviel. Dix ans plus tard, la Société Générale fait savoir que « le dossier qui oppose la banque à Jérôme Kerviel est clos pour l'essentiel ». Vraiment ? Un petit groupe de chercheurs ne le pense pas. Les animateurs du projet WikiSG(K) considèrent que « l’absence de sollicitation des enseignements de la recherche internationale en management laisse planer un doute quant à la capacité réelle de l’administration fiscale d’aller jusqu’au bout de la procédure engagée de recouvrement auprès de l’entreprise Société Générale ». Ils jugent notamment très problématique le fait que « reste à jamais non instruite la question des complicités actives et/ou passives qui ont rendu les pertes d’exploitation dites "Kerviel" possibles. »

vendredi, janvier 12 2018

Après les voitures, les poids-lourds : le nouveau scandale diesel

12 01 2018

Les médias ont révélé à plusieurs reprises la suspicion d’une triche concernant le dispositif de dépollution à l’AdBlue. L’AdBlue est un additif ajouté aux moteurs diesels les plus récents afin de réduire fortement leurs émissions d’oxydes d’azote. Ce dispositif peut être contourné par l’installation d’un boitier très bon marché, produit proposé par une entreprise française sur internet.

lundi, novembre 6 2017

« Paradise Papers » : nouvelle vague de révélations sur l'évasion fiscale

6 11 2017

Paradise_papers.jpgDimanche 5 novembre, 96 médias coordonnés par le Consortium international des journalistes d’investigation (ICIJ) ont publié les premières révélations des « Paradise Papers », une fuite massive de documents issus notamment du cabinet d’avocats Appleby, spécialisé dans les activités offshore.
Ces révélations concernent notamment le secrétaire au commerce américain, Wilbur Ross (qui utilise l’offshore pour continuer à faire des affaires avec des Russes, proches de Vladimir Poutine), plus globalement, l’entourage de Donald Trump, au Canada un proche du premier ministre Justin Trudeau, en Angleterre la reine Elizabeth, mais aussi des multinationales comme Dassault et Nike (qui évite des milliards d’euros d’impôts via les Pays-Bas grâce à un jeu de filiales et de contrôles croisés) ou encore des sportifs comme le champion du monde de formule 1 Lewis Hamilton.

mardi, octobre 31 2017

La SNCF et sa filiale reconnues responsables d'un déraillement (11 mort et 42 blessés)

31 10 2017

Deraillement_train.jpgLe parquet a communiqué les conclusions définitives de l'enquête judiciaire aux familles et aux victimes de l'accident. Ces conclusions pointent du doigt la responsabilité de la SNCF et de sa filiale Systra, chargée des essais. Inexpérience des personnels chargés de faire les essais en survitesse, manque de formation de ces personnels, manque de coordination avec la SNCF et de briefings pour préparer les essais, manque de rigueur dans l'organisation des essais. La liste est longue des reproches faits aux entreprises chargées de ces essais en survitesse. L'équipage de conduite ne disposait ni des informations suffisantes ni des compétences requises pour conduire ces essais. Les conclusions sont accablantes.

Photo : france3-regions.francetvinfo.fr

samedi, octobre 28 2017

Affaire Boulin : la thèse de l'assassinat politique confirmée

28 10 2017

RPR_Chirac.jpg"Envoyé spécial" diffusait le 26 octobre un documentaire exceptionnel sur une affaire emblématique. En 1979, Robert Boulin, gaulliste historique devenu le ministre du Travail de Giscard d'Estaing (UMP), est la cible d'une campagne de calomnie. Persuadé qu'elle était orchestrée par certains membres du RPR rival, il prend la parole à la radio pour se défendre, sous-entendant qu'il en sait plus long qu'il ne le dit. Après l'émission, il confirme, en "off", qu'il a "des dossiers". Huit jours plus tard, son corps est retrouvé dans un étang de la forêt de Rambouillet. Robert Boulin avait-il l'intention de révéler les liens de corruption entre certains chefs d'Etat africains et les partis politiques français, dont le parti gaulliste ? Au cœur de ces financements occultes se trouvait une banque : la Fiba, la banque d'Elf et du président gabonais Omar Bongo. C'était le temps de la Françafrique, quand des valises de billets voyageaient de Libreville vers la France…

Photo : lepoint.fr

mercredi, octobre 18 2017

Un livre sur le financement de la campagne 2007 de Sarkozy par Kadhafi

18 10 2017

Avec_les_compliments_du_guide.jpegIl ne s’agit pas d’une « affaire » comme les autres. Parce qu’au-delà de l’argent, il y a, cette fois-ci, une guerre.
Fruit de six années d’enquête, ce livre retrace pour la première fois, grâce à des témoignages et des documents inédits, l’histoire secrète de compromissions à visages multiples avec la Libye de Kadhafi, une dictature. De la corruption aux mensonges sur l’intervention militaire de 2011, des morts suspectes qui tétanisent les témoins aux dessous d’une enquête parsemée d’embûches pour les juges et les policiers, ce livre révèle les coulisses d’un naufrage français sans précédent.

samedi, octobre 14 2017

Le Parquet national financier assimile Nicolas Sarkozy à un « délinquant chevronné »

14 10 2017

Nicolas_Sarkozy.jpgLes derniers espoirs de Nicolas Sarkozy d’échapper à un procès dans l’affaire de corruption et de trafic d’influence qui le poursuit depuis plus de trois ans viennent sans doute d’être anéantis par le Parquet national financier (PNF).
Au terme des 79 pages de leur cinglant réquisitoire, dont Le Monde a pris connaissance, les magistrats du PNF concluent sans ambiguïté qu’« il existe des charges suffisantes à l’encontre de Nicolas Sarkozy et de Thierry Herzog d’avoir commis les faits de corruption et de trafic d’influence actifs pour lesquels ils ont été mis en examen ». Ils demandent leur renvoi en correctionnelle. Leur réquisitoire, daté du 4 octobre, va jusqu’à comparer les méthodes utilisées par les deux hommes à celles de « délinquants chevronnés »…

vendredi, octobre 13 2017

Portugal : l’ancien premier ministre Socrates accusé de corruption massive

13 10 2017

Socrates_Salgado_corruption_Portugal.jpgAu terme de près de quatre années d’enquête, le ministère public portugais a publié mercredi 11 octobre l’acte d’accusation, épais de 4 000 pages, de « l’opération Marques », une affaire de corruption politico-financière d’une ampleur sans équivalent en Europe occidentale. Au premier rang des 28 accusés, l’ancien premier ministre José Socrates fait face à 31 chefs d’accusation, pour corruption passive, blanchiment de capitaux, faux en écriture et fraude fiscale caractérisée. L’accusation conclut notamment que le dirigeant socialiste, au pouvoir à Lisbonne de 2005 à 2011, a reçu sur des comptes en Suisse quelque 24 millions d’euros en pots-de-vin.

jeudi, octobre 12 2017

Paris 2024: l’arrière-cuisine toujours plus dispendieuse du « mouvement olympique »

12 10 2017

Paris_2024.jpgAprès les différentes enquêtes de Mediapart sur le fonctionnement du groupement d’intérêt public (GIP) Paris 2024, Le Canard enchaîné a rendu public ce mercredi le contenu d’une note émanant de la direction du budget du ministère de l’action et des comptes publics particulièrement sévère à l’égard des pratiques et du mode de gouvernance de la petite équipe à la tête des JO. Selon la grille salariale envisagée par les patrons de Paris 2024, les rémunérations pourraient atteindre des niveaux astronomiques : 452 000 euros par an pour le futur président du COJO, Tony Estanguet, aujourd’hui co-président du GIP, et 383 000 euros par an pour son futur directeur général, poste pour lequel est pressenti Étienne Thobois (déjà DG du GIP).

dimanche, octobre 8 2017

Corruption: les documents qui accusent le patron d'Airbus

8 10 2017

European_investigative_collaborations.jpgLe dossier qui menace le patron allemand d’Airbus, c’est l’affaire Vector, qui fait l’objet depuis cinq ans d’enquêtes judiciaires en Autriche et en Allemagne. Officiellement, cette société britannique, gérée par Airbus Allemagne et dotée de 114 millions d’euros, devait apporter des marchés à l’économie autrichienne, en échange de l’achat par Vienne de quinze avions de chasse Eurofighter en 2003 pour 1,7 milliard d’euros.
En réalité, Vector était « une simple société-écran », une énorme « caisse noire », écrivent les procureurs de Munich dans leurs synthèses de l’enquête. Vector a redistribué, à travers des « contrats fictifs », 104 millions d’euros à des dizaines de sociétés offshore immatriculées dans les paradis fiscaux les plus opaques, comme Chypre, l’île de Man, les îles Vierges britanniques, Hong Kong ou Singapour.

- page 1 de 11