International

Fil des billets

jeudi, septembre 13 2018

L’Europe et le spectre des migrations subsahariennes

13 09 2018

L’Europe doit-elle se préparer à une « ruée » prochaine de migrants subsahariens ? Cette prophétie repose sur un modèle de vases communicants qui méconnaît trois données de base :
1/ comparée aux autres régions, l’Afrique subsaharienne émigre peu, en raison même de sa pauvreté ;
2/ lorsqu’elle émigre, c’est à 70 % dans un autre pays subsaharien ;
3/ si l’on intègre les projections démographiques de l’ONU, les migrants subsahariens occuperont une place grandissante dans les sociétés du Nord mais resteront très minoritaires : environ 4 % de la population vers 2050 – très loin des 25 % annoncés par certains.

jeudi, juin 28 2018

Avis sur la situation des migrants à la frontière franco-italienne

28 06 2018

La Commission nationale consultative des droits de l’homme alerte sur la situation extrêmement préoccupante des migrants à la frontière italienne. Face aux violations des droits de l’homme qu’elle a constatées pendant ses deux missions d’investigation dans les Alpes-Maritimes et dans les Hautes-Alpes, la CNCDH appelle les pouvoirs publics à cesser des pratiques illégales, inhumaines et contraires aux valeurs de solidarité de la France.
La CNCDH se penchera successivement sur les nombreuses violations des droits fondamentaux lors du passage de la frontière (I), sur l’accès à une protection internationale au titre de l’asile (II), et sur le non-accueil comme politique assumée par les autorités (III). Elle soulignera également le traitement, par les autorités, des aidants, poursuivis pour délit de solidarité, alors que leurs actions n’ont d’autre objet que de pallier les carences de l’Etat (IV). Enfin, elle entend attirer l’attention des autorités sur la situation particulièrement préoccupante des mineurs non accompagnés (V) ainsi que des victimes de traite des êtres humains (VI).

lundi, mars 19 2018

Anti-corruption et capitalisme de connivence en Russie

19 03 2018

Bien qu’usée jusqu’à la corde, la mise en cause de la probité demeure l’un des principaux ressorts du spectacle qu’offre la vie politique russe. D’un côté, la justice et les médias, en lien avec le pouvoir en place, ne cessent de livrer en pâture de nouveaux condamnés. Maires, gouverneurs de régions et désormais ministres, les coupables sont de plus en plus haut placés, les sommes détournées de plus en plus élevées, les peines de plus en plus lourdes. Cette intransigeance apparente n’empêche pourtant pas que certains opposants fassent eux aussi de cette croisade leur crédo. Boris Nemtsov avait déjà co-signé en 2011 un rapport dénonçant la corruption de Vladimir Poutine et de son entourage.

mardi, janvier 30 2018

Suisse et États-Unis en tête : le vrai classement des paradis fiscaux

30 01 2018

SWITZERLAND/Une liste noire des paradis fiscaux, avec des critères objectifs et pas de tractations secrètes de dernière minute ? Loin de celle controversée dressée par l’Union européenne (UE), où il ne reste plus que neuf pays, l’association Tax Justice Network (TJN) réalise la sienne tous les deux ans, passant à la loupe cent douze juridictions. Publiée le 30 janvier, elle classe une nouvelle fois en tête la Suisse, suivie des États-Unis et des îles Caïmans. « Contrairement à d’autres, la liste n’est pas fondée sur des décisions politiques », tacle TJN. L’Europe n’est donc pas exemptée : le Luxembourg est à la 6e place, juste devant l’Allemagne, tandis que Guernesey est à la 10e. Trois juridictions asiatiques se retrouvent aussi dans le Top 10: Hongkong, Singapour et Taïwan.

Photo : lemonde.fr

mardi, décembre 26 2017

Trump ou la diplomatie du choc (les enjeux de Jérusalem capitale)

26 12 2017

Trump_Jerusalem.jpgLe président des États-Unis a déclaré qu’il reconnaissait Jérusalem comme la capitale de l’État d’Israël. Mettant fin à un consensus ancien de la communauté internationale sur le statut de Jérusalem, D. Trump rompt ainsi avec tous ses prédécesseurs. Toutefois, à y regarder de plus près, sa déclaration est bien plus ambiguë qu’elle n’y paraît.
Au delà de ces contradictions, la portée de la déclaration du président Trump doit être d’autant plus nuancée que, si le symbole est puissant, ses implications juridiques restent limitées, voire nulles. Il s’agit d’une décision unilatérale qui n’engage que les États-Unis et qui n’affecte pas le corpus juridique déjà constitué sur le statut de Jérusalem et sur les modalités de résolution du conflit en général. L’intérêt des États-Unis se situe en fait ailleurs, au niveau interne et dans la recomposition récente des rapports de force régionaux entre l’Arabie saoudite, Israël et l’Iran.

Photo : laviedesidees.fr

samedi, décembre 23 2017

La chasse aux intellectuels en Turquie

23 12 2017

Livre_Ahmet_Insel.JPGLa Turquie vit depuis plus d’un an sous un régime d’état d’exception. Le coup d’État militaire du 15 juillet 2016 a échoué, probablement grâce aux fuites provenant du camp des putschistes ou d’autres sources. Après l’écrasement de la tentative de putsch, le pouvoir a mis rapidement en place un régime de contre coup d’État. Aujourd’hui, cet autoritarisme islamo-nationaliste essaye de reproduire son hégémonie en alimentant une haine des élites et des intellectuels, notamment des universitaires, des journalistes, des écrivains et des artistes laïcs, occidentalistes, démocrates ou tout simplement de gauche.

lundi, septembre 11 2017

Il n'y a pas une crise des migrants mais une crise des réfugiés

11 09 2017

On a souvent parlé de "crise des migrants" pour décrire cet afflux de personnes fuyant la guerre en Syrie qui arrivent sur les côtes européennes. Le mot "migrant" est un terme générique qui désigne une personne qui migre, que ce soit pour des raisons économiques ou politiques, alors que le mot "réfugié" renvoie à une migration politique pour cause de conflit notamment, et, in fine, fait référence au droit d'asile.
La distinction entre réfugié et migrant est essentielle : les gouvernements ont des responsabilités différentes envers chacun. En effet, les pays gèrent les migrants en vertu de leurs propres lois et procédures en matière d’immigration. En revanche, le terme réfugié est défini par la législation internationale : la Convention de Genève de 1951 interdit de refouler des réfugiés dans un pays où leur vie est en danger. Cette convention a été ratifiée par 145 membres des Nations unies et c’est une condition nécessaire pour entrer dans l’Union Européenne.

mardi, juillet 11 2017

La sixième extinction de masse des animaux s’accélère

11 07 2017

Les_gueparts_espece_menacee.jpgC’est ce qu’ils nomment « un anéantissement biologique ». Dans une étude très alarmante, publiée lundi 10 juillet dans les Proceedings of the National Academy of Sciences (PNAS), des chercheurs américains et mexicain concluent que les espèces de vertébrés reculent de manière massive sur Terre, à la fois en nombre d’animaux et en étendue. Une « défaunation » aux conséquences « catastrophiques » pour les écosystèmes et aux impacts écologiques, économiques et sociaux majeurs. « La réelle ampleur de l’extinction de masse qui touche la faune a été sous-estimée : elle est catastrophique ». Au total, 32 % des espèces étudiées déclinent en termes de population et d’étendue. Plusieurs mammifères qui se portaient bien il y a une ou deux décennies sont maintenant en voie de disparition.

jeudi, juillet 6 2017

Inefficace, coûteux, mortel, l’emmurement du monde se poursuit

6 07 2017

Le_mur_entre_USA_et_Mexique.jpgChaque mois paraît amener son lot de murs frontaliers. En Europe, où les États baltes, craignant un voisin envahissant et l’instabilité qu’il génère, érigent une barrière à leur frontière orientale. En Asie, le président chinois Xi Jinping appelle à la construction d’un mur d’acier autour de la région du Xinjiang. En Afrique, le mur de barbelés, de pylônes et de ciment entre la Somalie et le Kenya est en voie de parachèvement.
On est loin de l’illusion créée par la chute du mur de Berlin et des utopies d’un monde sans frontières. Alors qu’à la fin de la guerre froide, il n’y avait que 15 frontières murées, elles sont désormais 70 à travers le monde.

Photo : theconversation.com

mercredi, mai 31 2017

L’écocide, un concept-clé pour protéger la nature

31 05 2017

La_plus_grande_decharge_de_produits_electroniques_du_monde.jpgUn choc, ou plutôt un élan : voilà ce qu’il faudrait pour propulser sur la scène internationale le concept d’« écocide ». Une arme-clé qui permet de punir les atteintes les plus graves à l’environnement, celles qui détruisent de manière irréversible la planète. « Eco » vient du grec oïkos, la maison, et « cide » du latin caedere, tuer : se rendre coupable d’écocide, c’est brûler notre foyer, la Terre. Construit à partir des mots « écosystème » et « génocide », le néologisme dérange. Quant à la notion de crime d’écocide, elle va radicalement à l’encontre des intérêts de mafias qui ont fait du trafic des espèces sauvages et du bois une nouvelle source de revenus et de ceux des multinationales chimiques ou nucléaires.

Photo : lemonde.fr

vendredi, avril 21 2017

Rebondissement dans l'immense affaire (Pétrobas) de corruption au Brésil

21 04 2017

le_geant_petrolier_petrobras.jpgLe Tribunal suprême fédéral (TSF), la plus haute juridiction du Brésil, a annoncé mardi 11 avril l’ouverture d’une gigantesque enquête concernant au moins huit ministres du gouvernement et des dizaines de députés et sénateurs. Le juge Edson Fachin, chargé de ce dossier explosif, s’intéresse à 108 personnalités. Toutes sont soupçonnées d’être impliquées dans le plus vaste scandale de corruption de l’histoire du pays. Dans les années 2000, le géant pétrolier Petrobras attribuait des marchés surfacturés à des entreprises de BTP (bâtiment et travaux publics). Ces contrats étaient octroyés par des dirigeants nommés par des hommes politiques, Petrobras étant une entreprise publique. Les pots-de-vin servaient ensuite à financer des partis de la coalition de centre gauche alors au pouvoir.

Photo : lemonde.fr

mercredi, janvier 4 2017

L'activité des agences européennes de police et de justice s'intensifie

4 01 2017

Drapeau_europeen_2.jpgL'activité des agences Eurojust et Europol ne cesse de s'accroître d'après les récents rapports annuels. Selon celui sur l'unité de coopération judiciaire Eurojust, le volume de dossiers traités a encore augmenté en 2015. Les États membres ont demandé l’assistance de cette structure visant à faciliter l'entraide dans 2 214 enquêtes (soit 23 % de plus par rapport à 2014). Les enquêtes pour terrorisme ont, quant à elles, triplé. Pour l'office européen de police, le nombre de messages échangés a augmenté de plus de 20% par rapport à l'année précédente, le nombre de recherches effectuées dans la principale base de données d'Europol a plus que doublé et le nombre de personnes fichées dans l'une de ses bases antiterroristes a été multiplié par 6. Cette augmentation s'inscrit dans un contexte où la Commission européenne a présenté en décembre dernier une réforme du Système d'information Schengen (consulté près de 3 milliards de fois en 2016, un record) pour faciliter le signalement des personnes suspectées de terrorisme.

vendredi, novembre 11 2016

Au cœur de la corruption en Guinée, un pilier du capitalisme français

11 11 2016

sotomayor2-corruption-052709-lg-97030167.jpgLes accusations de corruption étaient déjà nombreuses autour du gisement de fer le plus prometteur de la planète, celui de Simandou en Guinée. Les révélations de Mediapart viennent ajouter de lourds soupçons dans un nouveau pan du dossier, inconnu jusqu’à aujourd’hui. Ces éléments impliquent sans équivoque Rio Tinto, la deuxième plus grosse compagnie minière au monde. Ce géant minier a accepté en 2011 de verser 10,5 millions de dollars à François de Combret, conseiller du président guinéen, ancien secrétaire général adjoint de l’Élysée et ex-associé de la banque Lazard. C’est donc un des piliers du capitalisme à la française, à la jonction entre libéralisme et étatisme, qui se retrouve aujourd’hui dans une bien embarrassante position. Il entraîne avec lui le président guinéen, à la réputation déjà largement entamée.

samedi, juillet 30 2016

Quelle « communauté internationale » ? Universalisme, mondialisation, écologisation

30 07 2016

Le_monde_au_defi.jpegPour Hubert Védrine, la « communauté internationale » est un objectif, pas encore une réalité. Ni les idéaux de l'ONU, ni le marché global n'ont suffi à la fonder. Le monde est éclaté, le pouvoir est émietté, les mentalités s'opposent, chaque peuple est mu par ses propres passions et ses intérêts immédiats. Et si la cohésion de l'humanité se créait autour de la vie sur la planète ? Dans ce nouvel opus Hubert Védrine trace un portrait lucide de notre monde et tente de jeter un pont entre la géopolitique et l'écologie.

vendredi, juin 3 2016

Crise des réfugiés... ou crise des politiques d’asile ?

3 06 2016

Migrants_charly_chaplin.jpg« Crise des réfugiés », « crise des migrants » : ces expressions dont on ne compte plus les occurrences dans les médias comme dans les discours publics sous-entendent que nous assisterions à une augmentation exponentielle du nombre d’étrangers arrivant en Europe qui mettrait en danger ses équilibres économiques et sociaux. Pudiquement cachée derrière le terme flou de « crise », l’idée d’un trop-plein inédit s’est ainsi largement imposée malgré l’importante production scientifique qui montre, toutes disciplines confondues, à quel point cette image est fausse.

- page 1 de 2