Sept policiers ont été légèrement blessés et une voiture de police incendiée lors d'incidents avec des riverains, le 1er octobre 2006, dans le quartier des Mureaux, en Yvelines. Selon la police, les incidents ont débuté lorsqu'un automobiliste a refusé de se soumettre à un simple contrôle pour "foncer délibérément" sur l'une des deux voitures de police qui barraient la route.

''Commotionnés, les trois occupants du premier véhicule se sont réfugiés dans la seconde voiture de police, car des riverains commençaient à les recevoir à coup de pierres. "Près de 250 personnes, munies de manches de pioche, de boucliers artisanaux et de pierres, ont agressé nos fonctionnaires", précise Patrick Trotignon du syndicat Synergie-officiers. "Des menaces de mort ont même été proférées."

Des témoins disent avoir été révoltés par la brutalité avec laquelle les policiers ont arrêté le suspect et déclarent que "les jeunes n'étaient qu'une cinquantaine au plus".

Suite à ces échauffourées, une centaine de policiers intervient dans ce quartier, le 4 octobre 2006, et les domiciles des cinq personnes recherchées sont perquisitionnés. L'une d'elles est arrêtée, alors que les quatre autres n'étaient pas à leur domicile.

Des journalistes présents sur les lieux font état de brutalités qui auraient été commises par les policiers, lorsqu'ils ont pénétré, apparemment "par erreur," dans les domiciles d'autres habitants.

La Direction Générale de la Police Nationale (DGPN) annonce, le même jour, avoir ordonné une "analyse" de l'opération après la parution dans la presse de ces débordements présumés. Le préfet des Yvelines, Christian de Lavernée, annonce, lui, lors d'une conférence de presse, le 5 octobre, que les policiers ont "strictement respecté la procédure".

Selon le ministère de l'Intérieur, 2 458 policiers ont été blessés au premier semestre 2006. La majorité de ces agressions auraient eu lieu dans les 751 zones urbaines sensibles que compte l'Hexagone.''

Avec Laurent Mucchielli, Alain Bauer, Gérard-François Dumont, Patrick Trotignon.

(Présentation de l'émission proposée sur le site Dailymotion.)