Dans une récente étude, quatre chercheurs montrent que la tendance à la hausse du suicide en prison ne se retrouve pas à l'échelle de l'ensemble de la population française, c'est donc une spécificité de l'univers carcéral. En France, les suicides interviennent en majorité en début de détention et concernent deux fois plus les prévenus que les condamnés. Enfin, les chercheurs indiquent que la France a le niveau de suicide en prison le plus élevé de l'Europe des Quinze.