Logo_Ipsos.gifEn 2010, un tiers des Français âgés de 15 ans et plus dit avoir déjà fait l’expérience de la pauvreté. Les profils de ces Français qui ont à un moment de leur vie connu la précarité sont divers, mais les personnes aux revenus les plus modestes sont surreprésentées : la majorité de ceux qui ont connu la pauvreté appartiennent aujourd’hui à un foyer dont le revenu mensuel net est inférieur à 2 000€. 70 % ont un niveau d’études inférieur au bac.
Ce chiffre est d’autant plus alarmant qu’il est en hausse (+3 points par rapport à 2009), alors qu’il était resté stable entre 2007 et 2009. L’écart observé entre 2009 et 2010 confirme ainsi les prévisions inquiétantes de l’Observatoire National de la Pauvreté et de l’Exclusion Sociale (ONPES) quant à l’importance de l’impact de la crise sur la pauvreté.
Sans surprise, ce sont les catégories sociales les moins favorisées qui ont été les plus impactées par la crise : 47% des ouvriers déclarent en 2010 avoir déjà connu une situation de pauvreté (soit +19 points par rapport à 2009) et 29% des inactifs (+7 points). Les Français aux revenus les plus modestes (revenu net mensuel du foyer inférieur à 1 200 €) ont vraisemblablement vécu une année particulièrement difficile : 61% d’entre eux disent avoir déjà connu la pauvreté (+7 points par rapport à 2009).