Photo_salle_de_consommation_experimentale___Marie_Jauffret-Roustide.jpgLa question des salles d’injection a alimenté le débat public et médiatique ces derniers mois. En 2010, la remise d’un rapport de l’Inserm sur la réduction des risques chez les usagers de drogues préconisait la mise en œuvre d’une évaluation de l’implantation des salles d’injection en France. La remise de ce rapport a suscité des prises de position contradictoires des acteurs impliqués dans les politiques publiques liées aux addictions et les hommes politiques se sont invités dans le débat. Il importe donc de clarifier les enjeux politiques, éthiques et sociétaux liés aux salles d’injection, qui interrogent le regard que nous portons sur les usagers de drogues et sur leur place dans l’espace urbain.