Photo_site_mortpourrien.pngLe fait divers dramatique que l'on va évoquer est passé inaperçu. Il n'a quasiment pas mobilisé les médias, pourtant informés de l'événement par l'AFP et prévenus qu'il avait suscité une forte mobilisation locale (notamment une marche ayant regroupé près de 800 personnes). Le quotidien Le Parisien, d'ordinaire prompt à commenter les faits divers franciliens et les mobilisations locales d'habitants, n'a traité les faits que de loin et s'en est tenu à la version policière. Un seul journal, Libération, a cherché à savoir ce qui s'est passé exactement le vendredi 24 juin 2011 au Vésinet. Et ce journal est en mesure de contester certains éléments de la version officielle.

Lire la suite sur le blog du monde.fr