Photo_Aline_Leclerc.jpgLa maison ne fait pas crédit... Avertissement ou trait d’humour, l’inscription qui ornait,il y a encore un an, l’un des halls d’entrée de la barre Balzac, montrait combien les dealers y étaient installés sans crainte. La destruction de cette HLM de quinze étages et de 185 mètres de long, emblématique de la cité des 4000 à La Courneuve (Seine-Saint-Denis) a commencé mercredi 20 juillet. Grignotée par les mâchoires d’une grue géante, elle aura disparu en septembre. Une étape majeure du vaste projet de renouvellement urbain financé par l’Agence nationale de rénovation urbaine dans le quartier. Jusqu’à 2010, « Balzac », comme on l’appelle là-bas, était un haut lieu du deal en région parisienne, principalement de cannabis. Une économie tout sauf souterraine: de grandes flèches noires guidaient les acheteurs depuis la gare RER toute proche.