Photo_9-11_nouvelobs.jpgUn récent sondage effectué par "Junior Conseil" pour "ReOpen911" est cité avec un plaisir non-dissimulé par les représentants du 9/11 Truth Movement français comme une preuve que leurs idées ont fait leur chemin dans la population française. Une lecture superficielle des résultats publiés laisse en effet penser que 58 % des sondés, soit ici 290 personnes et non comme annoncé "58 % des Français", ont des doutes sur la "version officielle" selon laquelle les attentats ont été commis par des terroristes islamistes. Le sondage fut effectué par téléphone, entre le 6 et le 24 juin 2011, sur un échantillon de 500 personnes. Il s’agit d’un échantillon suffisamment grand pour garantir une fourchette relativement étroite, de 54 % à 62 %. Faut-il alors supposer qu’entre 54 et 62 % des Français ont rejoint les rangs des "truthers" ? Pas si sûr, car la lecture du questionnaire révèle une concentration rarement atteinte de bourdes méthodologiques ou de techniques de manipulation sondagière.