Image_declaration_d__impot.jpgC'est sur fond de crise économique et de crise des finances publiques que se sont menés les débats sur la fiscalité lors de la campagne présidentielle. Chaque candidat a proposé des mesures phares pour sortir la France des difficultés socio-économiques qui l'ébranlent, mais aucun, que ce soit à gauche ou à droite, ne s'est intéressé au rapport du citoyen à l'impôt.
C'est ce que propose de faire cette étude. Elle interroge la manière dont les citoyens perçoivent et jugent le système fiscal français et met par là-même en lumière leur rapport à l'Etat et aux politiques qui ont été menées ces dernières années. S'ils sont très critiques vis-à-vis de la législation fiscale et de son application, les citoyens français condamnent pourtant fortement la déviance fiscale, signe que le civisme fiscal n'est pas mort.