Justice_en_danger.jpgDepuis dix ans, le système pénal français est engagé dans une course folle, qui est aussi une course à l'abîme. Une véritable frénésie législative - 29 lois pénales votées en 10 ans - a conduit à la multiplication des incriminations et des occasions de recours à l'emprisonnement, générant une augmentation continue de la sévérité des peines prononcées et du nombre de personnes entrant en prison. 66 000 détenus s'entassent dans des prisons prévues pour en accueillir 57 000.
Les résultats de cette politique doivent être pris pour ce qu'ils sont : le témoignage d'un échec et la promesse d'une faillite. Praticiens, observateurs et acteurs de la justice, nous mesurons tous les jours dans notre quotidien les effets de cette situation.
Nous l'affirmons haut et fort : ces chois procèdent d'une démarche idéologique, irrationnelle et coupée de la réalité. Car l'ensemble des recherches internationales menées depuis plus de vingt ans converge vers les mêmes conclusions : le recours systématique à l'emprisonnement aggrave les risques de récidive.

Illustration : paperblog.fr