TOC12_HUMANTRAFFICKING_158x158px.jpgL'exploitation des êtres humains est une activité extrêmement lucrative pour les groupes criminels organisés. Comme une nouvelle campagne de l'ONUDC lancée en ce mois de juillet l'a mis en évidence, la traite des êtres humains fait chaque année des millions de victimes dans le monde. Avec un profit annuel estimé à 32 milliards de dollars, la traite des êtres humains compte parmi les crimes les plus indignes, violant la dignité et les droits fondamentaux des personnes.
Bien que l'exploitation sexuelle soit la forme de traite la plus connue, des centaines de milliers de victimes en font également l'objet à des fins de travail forcé, d'esclavage domestique, de mendicité pour les enfants ou encore pour le prélèvement de leurs organes. L'hétérogénéité des types de traite font qu'il n'existe pas de profil type de victime. Des cas sont signalés dans le monde entier, et les victimes sont ciblées indépendamment de leur sexe, leur âge ou leur milieu socioculturel. A titre d'exemple, des enfants peuvent être déplacés d'Europe de l'Est vers l'Europe de l'Ouest et être contraints à la mendicité ou au vol à la tire ; des jeunes femmes africaines peuvent se voir promettre des emplois de jeune fille au pair ou de mannequin pour finalement être happées dans un système d'exploitation sexuelle et pornographique.