unicef_enfants-roms_ksiazek-afp.jpgAlors que vient de se tenir une réunion interministérielle sur les questions d’intégration des populations roms en France, l’UNICEF France appelle instamment le gouvernement à prendre en compte l’intérêt de l’enfant dans toute politique et actions entreprises.
Très préoccupé par les conséquences des démantèlements des camps effectués ces dernières semaines sur les enfants et leurs familles, l’UNICEF France réaffirme que le respect des droits de l’enfant, tels que décrits dans la Convention Internationale des Droits de l’Enfant (CIDE), ratifiée par la France, doit primer dans les décisions politiques prises.
L'UNICEF France accueille positivement le fait que la scolarisation des enfants roms ait été soulignée comme un enjeu majeur lors de la réunion interministérielle mais restera très attentif à ce qui sera concrètement mis en oeuvre. L'UNICEF France veillera également à ce qu'aucun démantèlement ne soit plus conduit dans les conditions inacceptables observées dernièrement.