ecole_4.jpgIl est désormais courant de dénoncer l’enrichissement des riches, en se focalisant sur une poignée d’ « hyper-riches » dont les revenus ont progressé de façon démesurée ces dernières années. Mais est-on vraiment au coeur des inégalités qui structurent la société française ? Un autre processus, bien moins souvent décrit, se déroule sous nos yeux : une ségrégation culturelle croissante du territoire, fondée sur le diplôme.
En France, le titre scolaire est sacré. Les catégories diplômées – sorte de « bourgeoisie culturelle» - disposent d’une légitimité que l’ancienne bourgeoisie économique n’avait pas toujours. Les inégalités au sein de notre société en sont solidifiées. Ces nouvelles couches sociales vivent de plus en plus souvent entre elles. Il ne s’agit pas d’une poignée de quartiers fermés qui font couler beaucoup d’encre (les « gated communities »), mais d’une structuration bien plus profonde du territoire et à peine visible, d’abord entre les villes, mais aussi à l’intérieur de celles-ci. Une ségrégation mise en avant il y a quelques années par un certain nombre de chercheurs et qui continue à prendre de l’ampleur.

Illustration : graphic-evolution.fr