Image_juge_Plantu.jpgL’année 2012 fut l’année des espoirs et de l’attente, l’année 2013 sera t-elle l’année du sens retrouvé de la justice dans notre démocratie ?
Le rouleau compresseur néo-conservateur a tellement désorganisé les rouages de la justice qu’il faudrait un chantier serein de plusieurs années pour redonner un peu de cohérence dans tout cela. Le temps politique est plus court.
Les dysfonctionnements deviennent tellement habituels qu’ils en deviennent naturels. Cette accoutumance à l’injustice fait dire à certains que la gauche a perdu cette bataille culturelle : nous sommes dans une société injuste et sécuritaire, on ne peut rien y faire... La difficulté est pourtant évidente: ces recettes «sarkoziennes» n’ont en rien amélioré la sécurité des français, n’ont pas combattu efficacement le crime organisé, ni la corruption, par contre elles ont réduit continuellement les libertés du citoyen.
Il faudra le répéter inlassablement, l’autorité ce n’est pas l’autoritarisme, la sanction pénale ce n’est pas la répression aveugle. la justice repose sur le frêle équilibre entre liberté, innocence et culpabilité démontrée après avoir été discutée.

Illustration : Plantu - Le Monde