Le projet était ensuite de dégager, d’une part les effets de véridiction (ce qu’il en résulte pour les jeux du vrai et du faux dans le champ du savoir) ; d’autre part les effets de juridiction (ce qu’il en résulte sur les institutions, les pratiques des professionnels). Enfin, il s’agissait aussi de mettre à l’épreuve les effets induits par toute prévention de la « récidive » fondée sur l’évaluation, en particulier actuarielle, à la fois sur la conception même du sujet éthique et sur les processus de décision ordonnés à la prédiction.
Les interventions qui ont eu lieu lors de la très riche et stimulante journée Dissensus sont à présent disponibles en version audio. Elles font l’objet du Volume 8 des Carceral Notebooks édités par Bernard Harcourt, Professeur à l’Université de Chicago et co-organisateur de la journée avec Pierrette Poncela, Professeure de Droit Pénal à l’Université Paris Ouest Nanterre. L’un comme l’autre ont pour objectif dans leurs travaux d’exercer un travail critique qui aurait une efficacité politique.

Illustration : planeta - flickr - licence cc