livre_Vicot.jpgIl faut qu'il tue père et mère pour qu'un mineur soit condamné ! On peut repérer les futurs délinquants dès le plus jeune âge ! Il faudrait armer les polices municipales ! Il y a des zones de non-droit où la police n'ose plus mettre les pieds ! La vidéosurveillance ça marche ! C'est la faute des bandes ! Déposer plainte ça ne sert à rien ! Les statistiques ne veulent rien dire ! C'était mieux avant !... : les questions de sécurité sont parmi celles qui génèrent le plus de passions, et de commentaires. Le bon sens populaire - qui n'a parfois ni sens ni bonté - y donne libre cours à ses a priori, préjugés, solutions toutes prêtes, clichés, poncifs et autres caricatures. L'objectif de ce livre est simple : dépassionner le débat et analyser sereinement, à la lumière des connaissances dont nous disposons, chacune de ces affirmations, et toutes celles qui leur ressemblent... Chercheurs, universitaires, spécialistes, élus : une vingtaine d'entre-eux ont accepté de remettre les choses en perspectives, de mettre en lumière les paradoxes, mais aussi de faire émerger la réalité. La raison avant la passion, en quelque sorte.
Contributeurs : Francis Bailleau, Laurence Bellon, Nicole Borvo Cohen-Seat, Coline Cardi, Pierre Delion, Virginie Gautron, Caroline Le Dantec, Michel Marcus, Paula Miragia, Christian Mouhanna, Marwan Mohammed, Laurent Mucchielli, Philippe Robert, Jean-Pierre Rosenczeig, Jean-Jacques Urvoas, Roger Vicot, Anne Wyvekens.