barreaux.jpgDe fin octobre à fin décembre 2013, Rue89Lyon a plongé dans l’activité de la quatrième chambre de la cour d’appel de Lyon : audiences et surtout lecture des arrêts rendus de juin à novembre 2013. Sur cette période, la « Quatrième » a rendu 264 arrêts, dont 185 arrêts au fond. C’est à partir de ces derniers que nous avons extrait des statistiques, notamment sur le taux d’aggravation par la cour d’appel des peines prononcées en première instance. La sévérité de la Quatrième, ce n’est plus juste une réputation de tribunal ou un discours partisan des avocats. Désormais, il y a des comptes : 6 fois sur 10, elle aggrave les peines, deux fois plus souvent que la moyenne nationale.