Au fait, l'ONDRP est-il pour autant dissolu ? Et non ! Comme souvent en France, on empile, on superpose. On ignore pour combien de temps.
En attendant, Interstat fait un geste fort : finis les 107 index de "l'état 4001" dans lequel on trouvait aussi bien les homicides que les défauts de permis de pêche et dans lequel figuraient nombre d'infractions traduisant non pas l'état de la délinquance mais les consignes de travail données aux policiers et aux gendarmes par le ministère de l'Intérieur. Interstat ne retient au final que 9 indicateurs : les homicides, les vols avec armes, les vols violents sans armes, les vols sans violence contre des personnes, les coups et blessures volontaires, les cambriolages de logements, les vols de véhicules motorisés, les vols dans les véhicules et enfin les vols d’accessoires dans les véhicules.
Toute affirmation de la complexité est un progrès. Saluons donc celui-ici. Mais appelons aussi les journalistes à ne jamais oublier qu'ils ont affaire à la voix de l’État et que si par temps calme ce dernier laisse ses fonctionnaires à peu près tranquilles pour faire leur travail, des périodes plus agitées ne manqueront pas de revenir.

  • Voir le site d'Interstat
  • Voir (pour les spécialistes) sa rubrique "Méthode" expliquant notamment comment le SSMSI pense pouvoir surmonter le problème des ruptures introduites par les changements de logiciel en police et en gendarmerie entre 2012 et 2015.