Apres_demain_36.jpgLes mêmes causes produisant les mêmes effets, le but du présent numéro est de démonter les mécanismes mortifères qui ont fait le malheur du monde, en particulier au XXe siècle. Ces mécanismes qui ont abouti, entres autres, au fascisme, au nazisme, au stalinisme, au régime des Khmers rouges sont toujours prêts à servir. Les processus qui ont permis le génocide des Arméniens, des Juifs et des Tutsis restent une constante de l’histoire. Que ne feraient, s’ils le pouvaient, les fondamentalistes religieux les plus fanatisés ? Ce que l’extrême droite a produit de plus néfaste est à nos portes, en France et en Europe.
Aussi, le Mal dont les racines sont décrites, n’est-il pas un mal théologique, illuminé, dogmatique ou manichéen, mais celui qui a été fait à des millions d’individus souvent innocents, parfois responsables par leur inconscience de l’avènement de ces régimes.