argent_drogue.jpgCe document a pour objectif de présenter de façon synthétique les estimations de l’envergure, en volume et en valeur, du marché des drogues illicites en France, plus précisément celles du cannabis, de la cocaïne, de l’héroïne et une estimation inédite, à notre connaissance, concernant les drogues dites de synthèse.
S’il est utile de rappeler que l’économie souterraine est principalement alimentée par la fraude (travail dissimulé, fraude fiscale, etc.), ce qu’on nomme l’économie du crime provient en grande partie du commerce de drogues illicites. Différentes sources comme le rapport du CHEMI et l’origine des saisies recensées par l’AGRASC indiqueraient que l’argent de la drogue alimenterait pour plus de la moitié de la totalité de l’argent généré par le crime. Dans cette perspective, cette recherche a pour objectif d’améliorer la connaissance au sein de l’économie française du marché illicite des stupéfiants.

Photo : lechorepublicain.fr