drug.jpegSi la plus grande partie des drogues et produits illégaux est toujours achetée en personne, les ventes en ligne sont sur le point de révolutionner le marché, grâce aux nouvelles technologies, à la mondialisation et à l’innovation commerciale, assure l’Observatoire européen des drogues et des toxicomanies (EMCDDA).
Les ventes en ligne pourraient donc bientôt avoir le même effet sur le marché des substances illicites que eBay, Amazon et PayPal ont eu sur les marchés légaux, estiment les experts de l’EMCDDA dans un nouveau rapport, Internet et les marchés des drogues.
Les médias sociaux et applications sont à présent également de plus en plus utilisés, souligne le rapport. Des ventes ont ainsi lieu dans des petits groupes sur les réseaux sociaux, grâce à la langue vernaculaire du secteur.