violence_verbale.jpgLa violence en milieu scolaire se caractérise principalement par des atteintes aux personnes.
La plupart des incidents "graves" relèvent des violences verbales dont plus de la moitié à l’encontre des enseignants. Viennent ensuite les violences physiques, généralement entre élèves.
Les incidents sont fortement concentrés dans les mêmes établissements : 5 % des établissements déclarent 24 % de l’ensemble des faits, soit autant que les 70 % d’établissements les moins touchés par la violence. Néanmoins, les types de faits recensés sont très différents suivant le niveau d’exposition à la violence des établissements : les violences verbales à l’encontre des enseignants représentent 31 % des faits signalés par les 5 % d’établissements les plus affectés, mais seulement 14 % des incidents déclarés par les 70 % d’établissements les moins violents.
La répartition des faits commis au lycée a évolué ces dernières années, avec une augmentation de la consommation de stupéfiants : elle a plus que doublé en trois ans en LEGT-LPO.