peur_de_l__islam.jpg C’est en partie pour sa capacité à ne pas faire de vagues que Laurence Rossignol a été promue ministre des familles, de l’enfance et des droits des femmes lors du remaniement gouvernemental du 11 février. Ce talent semble envolé.
Invitée sur RMC mercredi 30 mars, elle a suscité un concert de protestations en effectuant un parallèle pour le moins hasardeux entre l’esclavage et le port du voile par les musulmanes, agrémenté de l’emploi du mot « nègre ». Mme Rossignol était interrogée par le journaliste Jean-Jacques Bourdin sur les marques de mode qui investissent le créneau du voile islamique. « Bien sûr qu’il y a des femmes qui choisissent, il y avait aussi des nègres américains qui étaient pour l’esclavage (…), répond alors la ministre. Je crois que ces femmes sont pour beaucoup d’entre elles des militantes de l’islam politique. »

Photo : nantes.indymedia.org