Valls_et_Vallaud_Belkacem_visitent_une_ecole_primaire.jpg35ème sur 38. Telle est la position de la France en termes d’inégalités scolaires, selon un rapport de l’Unicef publié cette semaine. Située entre la Slovaquie (34e) et la Belgique (36e), l'école de la République fait figure de mauvais élèves. Ces données s’appuient sur les résultats du test PISA de 2012 et le chemin vers une école plus égalitaire semble encore long. L'étude pointe des écarts de réussite importants entre les élèves dans trois matières : la lecture, les mathématiques et les sciences. Pour la sociologue Nathalie Mons, qui dirige le Conseil national de l’évaluation du système scolaire (CNESCO), ces résultats s’inscrivent dans un contexte historique qui dépasse le clivage gauche/droite et illustre l'incapacité de la France à faire de la prévention en matière de difficultés scolaires.