vol-art___ThinkStock.jpgLe patrimoine national est constitué de centaines de milliers d’œuvres d’art léguées par les générations précédentes. Ces créations qui retracent l’histoire sont parfois exposées. Elles contribuent ainsi au rayonnement culturel de la France et de ses institutions. Ces deux derniers siècles, l’Etat a «déposé», autrement dit mis à disposition des musées, ambassades, mairies et autres administrations, plus de 430 000 pièces de ses collections.
Depuis 2007, la CRDOA suit toutes les œuvres déposées, même celles qui le sont par d’autres ministères que celui de la Culture. Chaque ministère a en effet une double casquette : il est dépositaire, c’est-à-dire que des œuvres lui sont confiées mais également déposant, mettant à disposition des établissements sous sa tutelle ces mêmes œuvres. Parmi les dépositaires, ce sont les ministères qui concentrent la majeure partie des pertes (ou vols) : à ce jour, près d’un tiers des plaintes déposées les concerne.

Illustration : reponseatout.com