CO2.jpgIl est, pour la justice, l’un des « organisateurs » du “hold-up du siècle” : l’arnaque au CO2, qui a coûté, entre 2008 et 2009, 1,6 milliard d’euros aux contribuables français. Son nom est aussi cité dans plusieurs affaires de meurtres liés au magot et à des acteurs du CO2. Il vient par ailleurs de sortir de prison, où il a passé plusieurs mois en détention provisoire, pour avoir fait enlever et séquestrer en 2015 un financier suisse de renom.
Au fil des ans et des enquêtes, Arnaud Mimran s’est taillé une place à part dans les couloirs des palais de justice de France et dans les milieux interlopes de Paris. Mais il est aussi, et peut-être surtout, un homme qui sait s’entourer. De nombreux documents et témoignages recueillis ces derniers mois par Mediapart décrivent une nébuleuse flamboyante dans laquelle Arnaud Mimran évolue depuis quinze ans, entre politiques, showbiz, affairisme et accointances policières. On y croise tout à la fois le premier ministre israélien Benjamin Netanyahou, le champion de boxe Farid Khider, le chanteur et acteur Patrick Bruel, l’homme d’affaires Pierre Botton, le député Meyer Habib et bien d’autres…

Photo : observatoiredesgaspillages.com