Exportations_d__armement_de_la_France.jpgCe lundi 25 avril, le ministre de la défense saoudien est de nouveau à Paris pour négocier la signature de contrats de matériels militaires. Accusée de commettre des crimes de guerre au Yémen, l’Arabie saoudite est devenue une obsession de la République française, version François Hollande.
C’est un fait : la France livre des armes à un pays qui commet, comme plusieurs ONG et rapports de l’ONU l'ont mis en évidence, des crimes de guerre au Yémen. La coalition menée par l’Arabie saoudite bombarde des marchés, lieux de mariage, habitations… Les rapports en ce sens se sont multipliés, tout comme les victimes civiles, qui se montent déjà à plus de 5 000 Yéménites. Un contexte qui a même conduit le Parlement européen à voter une résolution appelant au boycott des ventes d’armes à l’Arabie saoudite.