Torture_CIA_Guantanamo.jpgLes documents qui viennent d'être déclassifiés sont accablants pour le personnel médical de la CIA. Il aurait mis au point des consignes claires pour torturer les suspects des attentats du 11 septembre 2001. Privation de sommeil, coups, simulation de noyade : les techniques recommandées par les médecins sont considérées comme de la torture par l’article 1 de la Convention des Nations Unies.
Le corps médical avait déjà été pointé du doigt en décembre 2014. Un rapport d'une commission sénatoriale américaine avait alors révélé que « deux psychologues contractants ont mis au point les techniques d’interrogatoire renforcées et joué un role central dans la mise en place, l’évaluation et le management du Programme de détention et d’interrogatoire. » Les éléments qui viennent d'être déclassifiés vont encore plus loin. Ils apportent la preuve du rôle crucial des médecins dans la torture des prisonniers.