ecole.pngLe Conseil national d'évaluation du système scolaire (CNESCO) publie un rapport d'où il en ressort que les premières responsables du creusement des inégalités sont les politiques scolaires elles-mêmes avec, notamment, une politique d'éducation prioritaire qui enfonce aujourd'hui plus qu'elle n'aide les élèves défavorisés. Le CNESCO pense aussi que les enfants d'immigrés souffrent de discrimination négative.
Vingt-deux équipes de recherche, françaises et étrangères, y ont collaboré, mêlant plusieurs disciplines – sociologues, économistes, psychologues, didacticiens, etc. Au centre de leurs recherches, l'aggravation des inégalités à l'école française entre 2000 et 2012.

Illustration : ac-grenoble.fr