Jeune_fille_voilee.jpgL’immigration et l’identité nationale sont actuellement au cœur du débat public. Avec les tentatives d’interdiction du burkini en France et la proposition de renforcer les contrôles migratoires en Grande-Bretagne suite au Brexit, la société est divisée. Ces tensions grandissantes sont aussi synonymes, pour les minorités religieuses et ethniques, d’un racisme de plus en plus marqué à leur égard, ressenti dans leur vie quotidienne.
En 2015, l’islamophobie a augmenté de 200 % en Grande-Bretagne, tandis que les attaques anti-musulmanes aux États-Unis ont augmenté de 78 %. L’islamophobie se définit comme « une hostilité injuste envers l’islam ». Cela inclut « la discrimination injuste envers des personnes musulmanes et des communautés » ainsi que l’exclusion des musulmans des affaires politiques et sociales.