plante_cannabis_2.jpgL’élection imprévue de Donald Trump a masqué d’autres votes qui se sont déroulés le même jour, dans de nombreux États américains. En particulier, plusieurs référendums ont porté sur la légalisation du cannabis. En 2012, le Colorado et l’État de Washington avaient déjà voté en faveur de cette évolution, suivis deux ans plus tard par l’Alaska et l’Oregon. Même si la loi fédérale continue à être restrictive, 17 millions d’Américains avaient alors gagné le droit de consommer, d’acheter, et de produire du cannabis. En 2016, le Nevada, le Massachusetts, et surtout la Californie, ont étendu ces droits à près de 49 millions de citoyens. Des pays entiers se sont également engagés dans la voie de la légalisation : après l’Uruguay en 2013, c’est le Canada qui s’apprête à le faire. Après des décennies de désastreuse «guerre à la drogue», le pragmatisme impose enfin d’autres politiques.