Francois_et_Penelope_Fillon.jpgFrançois Fillon est sur la défensive. Interrogé, mercredi 25 janvier, sur les informations du Canard enchaîné, révélées la veille, à propos de son épouse Penelope Fillon, le candidat à la présidentielle a dénoncé « les boules puantes » lancées contre lui et s’est dit « scandalisé par le mépris et la misogynie de cet article ». En revanche, le député de Paris, en déplacement à Bordeaux mercredi, n’a pas évoqué sur le fond les accusations du Canard. Il devra peut-être en répondre devant la justice. Mercredi 25 janvier, le parquet national financier a en effet ouvert une enquête préliminaire des chefs de détournement de fonds publics, abus de biens sociaux et recel de ces délits.

Photo : leparisien.fr