Drapeau_en_berne__le_18_aout_2017_a_Madrid.jpgLes attaques, comme celles de Barcelone, entraînent, dans le microcosme médiatique français, des réactions sur le rôle que l’Europe doit jouer. Il faut l’avouer : certaines solutions préconisées laissent songeurs, car elles ne prennent pas véritablement en compte la réalité des progrès récents effectués en matière d’antiterroriste. Plusieurs pistes avancées se révèlent purement et simplement obsolètes, au regard des avancées majeures de ces derniers mois dans l’édification d’une Europe de la sécurité. Alors que la lutte antiterroriste relève traditionnellement des États au nom d’une sécurité entendue comme prérogative strictement nationale, il faut noter que l’UE est désormais un acteur « qui compte » dans le domaine de la gestion des menaces transnationales.

Photo : theconversation.com