SWITZERLAND/Une liste noire des paradis fiscaux, avec des critères objectifs et pas de tractations secrètes de dernière minute ? Loin de celle controversée dressée par l’Union européenne (UE), où il ne reste plus que neuf pays, l’association Tax Justice Network (TJN) réalise la sienne tous les deux ans, passant à la loupe cent douze juridictions. Publiée le 30 janvier, elle classe une nouvelle fois en tête la Suisse, suivie des États-Unis et des îles Caïmans. « Contrairement à d’autres, la liste n’est pas fondée sur des décisions politiques », tacle TJN. L’Europe n’est donc pas exemptée : le Luxembourg est à la 6e place, juste devant l’Allemagne, tandis que Guernesey est à la 10e. Trois juridictions asiatiques se retrouvent aussi dans le Top 10: Hongkong, Singapour et Taïwan.

Photo : lemonde.fr