Livre_polluants_industriels.jpgPrès de 13,5 % des salariés en France seraient exposés à un ou plusieurs facteurs cancérogènes au cours de leur activité professionnelle, soit environ 2 370 000 salariés ! Parmi ces polluants figurent les HAP (hydrocarbures aromatiques polycyclique), en tête des composés responsables des cancers professionnels. Alors que la prévention en matière d’exposition à ces produits devrait être prioritaire, c’est le manque ou l’insuffisance de protection, le déni des employeurs, le recours à la sous-traitance pour effectuer les tâches les plus exposées, les difficultés de reconnaissance en maladies professionnelles qui dominent… Va-t-on continuer à jeter un voile discret sur ce scandale ou agir résolument au grand jour pour mettre en place des actions de prévention et de soins à la hauteur du danger ?