Gilets_jaunes_Le_pouvoir_aux_peuples.jpgLa fatigue démocratique permet d’expliquer le retrait des citoyens de la chose publique, la faible participation aux élections, l’absence d’implication aux réunions de concertation. Les raisons de cette fatigue sont nombreuses. Mais on y trouve en priorité le sentiment de ne pas être entendu par les représentants élus.
Au niveau local le recours à la démocratie participative – véritable dialogue de sourds entre élus et citoyens – donne l’impression de consultations servant à légitimer des décisions sans prise en compte de l’avis des personnes pourtant conviées à participer. Le mécanisme démocratique tourne alors à vide.

Photo : theconversation.com