Quinze ans après l’enquête nationale sur les violences envers les femmes en France (Enveff), l’enquête « Violences et rapports de genre : contextes et conséquences des violences subies par les femmes et par les hommes », dite enquête Virage, a pour but d’actualiser et d’approfondir la connaissance statistique des violences faites aux femmes tout en étendant son champ d’investigation à la population masculine.
L’équipe de l’enquête Virage s’est, entre autres, donné pour objectif de produire des connaissances sur les violences subies dans le cadre des études en général et dans le cadre des études universitaires en particulier.
Au total, 4 universités se sont associées au projet, deux en région parisienne (Université Paris 1 Panthéon Sorbonne, Université Paris Diderot et Institut de physique du globe de Paris) et deux dans d’autres régions (Université de Strasbourg et Université de Bretagne Occidentale).