La laïcité en tant que principe institutionnel est un concept relativement simple à comprendre. Mais son application dans divers domaines de la vie sociale engendre des débats importants et donne lieu à des interprétations divergentes. A-t-on alors raison de se méfier du principe et d’en dire du mal ? Pas nécessairement, répondent les auteurs. Simplement, il faut bien voir que les interprétations de la laïcité sont des opinions. En tant que telles, elles sont irréductiblement variées et, selon le principe même de laïcité, elles doivent être respectées sauf exception. Elles partagent d’ailleurs la population d’une façon plus complexe qu’on ne le dit. Cela ouvre une avenue à celles et ceux qui souhaitent promouvoir la laïcité.