Lorsque l’on n’a pas bénéficié d’une formation médicale, on suppose que le rejet des essais qui ne sont pas randomisés (et, derrière, le rejet des thérapies concernées) constitue un acquis de la Science. Or une exploration de la littérature scientifique portant sur la méthodologie des essais conduit à des conclusions bien différentes. On se demande du coup qui sont les véritables « charlatans »...