Image_livre_olivier_dard.gif« En dépit des multiples protestations provoquées par l'annonce par certaines associations proches de l'extrême droite de leur intention de célébrer le soulèvement contre la République des généraux à Alger en avril 1961, un tel rassemblement a eu lieu à Nice samedi 23 avril 2011, dans le jardin Alsace-Lorraine, devant le monument où est gravé le nom du chef des tueurs de l'OAS Roger Degueldre "symbole de l'Algérie française".
Le préfet a fait mine de considérer ce rassemblement comme illégal tout en ne faisant rien pour l'empêcher. Le maire (Christian Estrosi), qui avait accepté de fermer les grilles du jardin à la demande d'élus scandalisés, les a fait rouvrir afin de permettre au rassemblement de s'y dérouler.
La section de Nice de la LDH, en lien avec toutes les associations républicaines, prépare une rencontre sur le thème de la reconnaissance des réalités de cette période de notre histoire et de la réflexion sur ses conséquences aujourd'hui. Pour en finir avec la répétition des mythes et l'instrumentalisation des douleurs. » (extraits du communiqué)