Notre_Dame_de_la_Garde_Marseille.jpgLa ville de Marseille constitue l’un des principaux territoires de mise en scène médiatique et politique du thème de « l’insécurité ». La fréquence des homicides liés aux règlements de compte entre malfaiteurs donne lieu à une sorte de chronique sensationnaliste permanente, laissant penser que la ville est submergée par une violence sans cesse croissante.
Les représentations sociales charrient par ailleurs une sorte continuum laissant penser que, au-delà de ces faits divers sanglants, c’est toute la vie quotidienne qui, à Marseille, serait plus violente qu’ailleurs. Qu’en est-il en réalité ? Pour le savoir, nous avons conçu une enquête locale portant sur la victimation et le sentiment d'insécurité.

Photo : 20minutes.fr