Keyword - Contrôleur général des lieux de privation de liberté

Fil des billets

lundi, juillet 11 2016

Regrouper les détenus « radicalisés » ne diminue pas le prosélytisme

FRANCE/Depuis les attentats de janvier 2015, les prisons focalisent l’attention des autorités françaises, pressées de combattre la « radicalisation » des détenus et le prosélytisme islamique à l’œuvre en leur sein. Quelques jours après les attaques de Charlie Hebdo et de l’Hyper Cacher, Manuel Valls présentait un plan de lutte contre le terrorisme (PLAT). Celui-ci proposait, pour le volet pénitentiaire, la mise en place d’un processus d’évaluation de la dangerosité des détenus « radicalisés » et le regroupement de ces derniers dans des unités dédiées (UD), à la suite de l’expérimentation menée dans le centre pénitentiaire de Fresnes depuis octobre 2014. Après la formation des personnels de l’administration pénitentiaire chargés accueillir les détenus, le programme visait aussi à mettre en place des entretiens individuels et des groupes de parole avec les prisonniers. Les premiers résultats sont pour le moins mitigés.

dimanche, décembre 19 2010

Le contrôleur général des lieux de privation de liberté critique les centre éducatifs fermés

Logo_CGLPL.png Au moment où la Protection judiciaire de la jeunesse (PJJ) connaît une nouvelle baisse de crédits et de postes dans la loi de finances 2011, et tandis que la PJJ cesse désormais de prendre en charge les mineurs en danger et les jeunes majeurs pour se centrer sur les seuls mineurs délinquants, le Contrôle général des lieux de privation de liberté a visité quatre centres éducatifs fermés (CEF) en 2009. Son rapport rendu le 1er décembre émet une série de critiques importantes.

Lire la suite...