Keyword - Discours politiques

Fil des billets

mardi, novembre 25 2014

Immigration et délinquance : la fabrique du préjugé

immigres_et_delinquance.jpgPrenons un préjugé très répandu en France. « Plus il y a d’immigrés, plus il y a de délinquance ». John Paul Lepers, qui en est fermement convaincu, veut vérifier. À l’aide du recensement de l’INSEE et des statistiques du ministère de l’Intérieur, il se rend d’abord dans les communes de France qui comptent le plus d’immigrés : Aubervilliers, Beausoleil, Ferney-Voltaire, Oyonnax. Les écarts de délinquance dans ces quatre communes en tête du hit-parade de l’immigration sont tels qu’il doit changer de méthode. Il compare la délinquance dans deux grosses agglomérations que tout oppose : Montbéliard, à très fort taux d’immigrés et Caen, avec quasiment pas d’immigrés. Les résultats le stupéfient : ce sont les mêmes. Avec l'aide de statisticiens et de spécialistes de la criminalité, il démontre qu’il n’y a aucun lien entre immigration et délinquance.
Dans un second film, John Paul Lepers essaye de comprendre pourquoi lui, comme tant de monde, croit en ce préjugé. Il découvre des mécanismes insidieux qui sont à la racine de toute discrimination. À l’aide de professeurs en psychologie sociale, il réalise des expériences dans des écoles primaires et dans des salles de laboratoire qui révèlent les processus inconscients qui nous poussent à créer des catégories humaines et à apposer des stéréotypes, qui deviennent des préjugés à la base de toute discrimination.

samedi, avril 16 2011

Racismes d’hier et d’aujourd’hui : dossier et ressources

Logo_ACT.jpgApproches Cultures & Territoires (ACT) est une association à but non lucratif fondée en janvier 2005 à Marseille. Elle a pour objet « d’apporter outils, connaissances et expertises aux acteurs de l’éducation, de la culture, du travail social et plus largement à l’ensemble des citoyens concernés sur le territoire régional, par les problématiques de diversité culturelle, d’ethnicité et de discrimination ». Nous signalons ici le dossier mis en ligne par ACT : Apparemment la confusion règne aux « sommets » de l'Etat en ce qui concerne les questions de laïcité-islam, immigration-identité. Depuis plus de trente ans, à chaque échéance électorale les mêmes thèmes servent à brouiller les pistes en imposant au centre du débat le « problème de l’immigration ». Mais « On ne se baigne jamais deux fois dans la même rivière », aujourd’hui ce sont les représentants de l’Etat, avec en tête le président de la République, qui jouent avec le feu. A force de « jeux » politiques on a fini de se jouer du Politique. Aujourd’hui il n’y a plus d’instance de régulation, il n’y a quasiment plus d’arbitre pour siffler la fin de la récréation. Pour nous, il est nécessaire de rappeler les principes de base de la République.

jeudi, mars 31 2011

La construction politico-médiatique du lien entre décrochage scolaire et délinquance

Affiche-le-bon-la-brute-et-le-truand_4.jpgDepuis bientôt 10 ans, c’est devenu un rituel : une à deux fois par an, un représentant du gouvernement (souvent proche de Nicolas Sarkozy) annonce un nouveau dispositif de lutte contre le décrochage scolaire. Il y a quelques semaines, c’était la suspension des allocations familiales (texte proposé et défendu par Eric Ciotti) qui était réinstaurée (après avoir été abrogée à la demande… de Nicolas Sarkozy en 2004). Ce lundi 28 mars, c’est la Secrétaire d’Etat à la jeunesse et à la vie associative, Jeannette Bougrab, qui montait au créneau sur la thématique, en annonçant un énième dispositif, lequel devrait être considéré comme une réponse aux affrontements entre jeunes survenus ces dernières semaines à Asnières et Gennevilliers (92). Compte tenu des résultats peu significatifs, voire contre productifs, des précédents dispositifs (références en fin d'article), il est plus que douteux qu'il faille espérer des améliorations à l'avenir. Cette annonce mérite en revanche que l'on s'y attarde un instant car elle est emblématique de la construction politico-médiatique de la question du décrochage scolaire depuis 10 ans. Suivons ainsi la dépêche AFP qui a été reprise par presque tous les grands médias et par de très nombreux sites Internet.

Lire la suite...

mercredi, février 9 2011

Caméra city : un très bon documentaire sur la vidéosurveillance

Photo_camera_video_par_xoflg_sur_flickr.jpg C'est un documentaire très intéressant que la chaîne parlementaire a diffusé il y a quelques jours mais qui est passé inaperçu. Au terme d'une enquête assez approfondie, les auteurs parviennent à expliquer et illustrer la plupart des enjeux de ce dossier. Les discours politiciens sont bien mis en évidence (depuis une grande ville comme Nice jusqu'à certains petits villages, avec des élus de droite comme de gauche), de même que les enjeux économiques (y compris la dissimulation fréquente sur le coût réel de cet équipement lorsque l'on compte aussi l'essentiel : le personnel qui visionnera les images en temps réel), la parole est largement donnée aux opposants au développement de la vidéosurveillance, en particulier la Ligue des Droits de l'Homme, mais aussi des élus et des chercheurs comme l'auteur de ces lignes. L'ensemble est particulièrement équilibré et objectif, ce qui est rarissime et méritait d'être souligné. Un documentaire à voir donc, désormais sur Internet.