Keyword - Infanticide

Fil des billets

mercredi, janvier 24 2018

Deux enfants tués chaque jour ? Comment un chiffre jamais démontré est devenu une référence

Un chiffre nous est raconté depuis des décennies. Un chiffre censé nous dire l’état de la protection, ou plutôt de l’in-protection de l’enfance. Un chiffre qui convoque la société entière, car il serait le signe de son incapacité à voir ou, pire encore, le déni d’une supposée-réalité aussi objective qu’une donnée chiffrée peut l’être. Ce chiffre de deux enfants tués par jour, implicitement ou explicitement sous les coups de leurs parents, hante le travail social, les médias et la société. Bien que jamais démontré, certains le diffusent comme un fait, une donnée objective. Et pourtant ce chiffre est faux.

Illustration : wvik.org

dimanche, avril 24 2011

Les morts violentes de nourrissons

Photo_ADDROX_flickr.jpgLa connaissance scientifique de la maltraitance envers les enfants en France est quasi inexistante, tant dans sa dimension épidémiologique que dans celle du contexte psycho-affectif et socio-économique de vie des enfants. De ce fait, la fréquence de ce qui est en réalité un véritable problème de santé publique, reste inconnue, qu’il s’agisse de sa forme extrême (la maltraitance mortelle), de la maltraitance en général ou des situations de danger.
Un récent rapport de recherche dirigé par Anne Tursz (INSERM-CNRS) permet de combler quelques lacunes de la connaissance. Il comporte : 1) une description quantitative des caractéristiques des enfants victimes ; du lieu de survenue du décès ; des investigations pratiquées et des conclusions de la procédure judiciaire ; 2) une analyse des durées de la procédure judiciaire et des parcours des cas ; 3) une analyse critique, à partir d’études de cas, de l’apport de l’expertise médico-légale à la décision judiciaire ; enfin, 4) une analyse détaillée des cas de néonaticides (population des enfants, caractéristiques des familles, trajectoires, expertises psychiatriques).