orange_mecanique.jpgLes représentants du lobby sécuritaire ont la vie facile. Plutôt que de s'ennuyer à faire de longues études et d'essayer de s'initier un tant soit peu à la rigueur scientifique de la recherche, il leur suffit d’égrainer des listes de faits divers. Cela leur tient lieu d'argumentation. Ainsi le célèbre criminologue auto-proclamé "Xavier Raufer" (un pseudonyme), qui a préfacé La France Orange mécanique (écrit par un prétendu journaliste se cachant lui aussi sous un pseudonyme), a-t-il diffusé lundi 25 mars un communiqué intitulé "Orange mécanique", le réel criminel. Le dit communiqué tient en une page et il est constitué par une pure et simple liste de 19 faits divers, la plupart empruntés au quotidien Le Parisien. Pas un mot, pas une analyse. Juste les titres des articles ou des dépêches. La page s'ouvre par une phrase : "Oui ! C'est bien La France Orange mécanique". Et se conclut par un autre slogan, plus commercial : "Achetez le livre - Diffusez-le !". Ainsi en va t-il de la "science" des représentants du lobby sécuritaire. Elle consiste tout simplement à lire la presse le matin et à découper les pages consacrées aux faits divers. Du point de vue intellectuel, c'est pitoyable. Mais tellement facile et confortable. Et si, en plus, cela permet de gagner de l'argent, pourquoi s'en priver ?

Illustration : allocine.fr