Keyword - Laïcité

Fil des billets

jeudi, avril 28 2011

La fin de l'indépendance de la Halde ?

Photo_Julie70_flickr.jpgAlors que la Haute autorité de lutte contre les discriminations et pour l'égalité (Halde) publie vendredi 29 avril 2011 son dernier rapport annuel, un groupe de juristes de cette instance dénonce une récente délibération proposant d'étendre le principe de neutralité aux salariés des services publics gérés par des structures privées, tels que les crèches. Selon eux, cette décision « amorce le déclin de la lutte contre certaines discriminations en France ». Ces juristes travaillant au sein de la Halde critiquent un « recul du droit », un « recul des libertés fondamentales » et un « mélange des rôles (entre la Halde et l'action du gouvernement voire la direction de l'UMP) pour le moins troublant et en rien conforme aux missions de la Halde et à son indépendance ».
De fait, tandis que la Défenseur des enfants (voir ici), la Commission Nationale de Déontologie de la Sécurité (voir ici) et le Médiateur de la République (voir ici) ont tous les trois rendu un dernier rapport assumant de fortes critiques à l'égard du pouvoir politique, la quatrième autorité administrative qui sera fondue dans le nouveau Défenseur des droits n'a pas fait ce baroud d'honneur.

dimanche, avril 10 2011

Xénophobie : « le musulman a pris la place de l'immigré »

Photo_Claude_Gueant_lemonde.fr.jpg« Il y a eu un glissement. Aujourd'hui, pour dire Français, on dit laïque. C'est une stratégie pour reproduire le manichéisme de Marine Le Pen et sa vision guerrière. Le terme "musulmans" est un euphémisme pour dire immigrés d'origine maghrébine ou d'Afrique en général. Alors qu'il y a des musulmans qui viennent d'Asie. C'est une façon atténuée de parler de l'immigration. Le musulman a pris la place de l'immigré. Pourtant, le musulman n'est pas un envahisseur, il est partie prenante de l'hybridation de la France.
Il ne faut pas se tromper. Les prières dans la rue sont un problème d'ordre public, pas de laïcité. La laïcité n'est pas remise en cause, elle n'est pas menacée par une institution religieuse.
Les phrases de Claude Guéant sont typiques : l'intégration est vue comme une convergence vers nous. C'est vrai, mais cela doit être complété. Les Français doivent se laisser métisser. On ne peut pas vivre de manière pacifiée si la France se pense de façon structurellement chrétienne. Même les catholiques pur jus mutent. Claude Guéant devraient mieux regarder les différents rituels auxquels s'adonnent les Français aujourd'hui ».