Photo_censure_umberto_lopez_flickr.jpgLe gouvernement s'apprête à mettre fin aux fonctions d'un des meilleurs spécialistes des questions de toxicomanies : le directeur et fondateur de l'Observatoire français des drogues et des toxicomanies (OFDT), Jean-Michel Costes. L'OFDT est un organisme public réunissant des chercheurs qui collectent, produisent et analysent les données épidémiologiques sur les drogues, l'alcool et le tabac. Depuis sa création, en 1993, il est devenu l'institution de référence sur les questions de drogue : que ce soit sur le cannabis, les drogues de synthèse ou les stimulants, comme la cocaïne. Ses observations forment un corpus scientifique qui fait consensus. Selon M. Costes, cet équilibre fragile a été progressivement rompu après l'arrivée d'Etienne Apaire, magistrat, ancien conseiller de Nicolas Sarkozy au ministère de l'intérieur, nommé à la tête de la Mildt en 2007. Bras armé des pouvoirs publics sur la drogue, la Mildt coordonne les actions gouvernementales en matière de prévention et de lutte contre les addictions. C'est aussi le principal financeur de l'OFDT. M. Apaire se croit sans doute autorisé à disposer de l'OFDT selon son bon vouloir et en fonction de ses orientations idéologiques.

Actualisation (15-04-2011) :

Illustration : umberto lopez - flickr - licence cc